2012, la campagne présidentielle / Jacques Gerstlé et Raul Magni Berton, dir.

2012, la campagne présidentielle. Observer les médias, des électeurs et des candidats / Sous la direction de Jacques Gerstlé et Raul Magni Berton.
Ed. Pepper – L’Harmattan, 2013.

Dans le cadre d’une campagne électorale, des hommes politiques, des militants, des entreprises, des associations ou des citoyens se mobilisent, parfois dans l’ombre. Il y a des événements marquants et d’autres qui le sont moins, mais qui influencent le sort des élections.  Des équipes de chercheurs, disposant d’outils, de financements mais aussi d’idées, essayent alors de comprendre ce qui se passe. À travers une présentation des grands groupes de recherche qui ont couvert l’élection du chef de l’État en 2012, et de leurs principaux résultats, ce livre offre une vision pertinente de ce qui se fait aujourd’hui en France en termes d’analyse du scrutin présidentiel.

Regroupés en trois ensembles relatifs à la contribution des médias, aux comportements des électeurs et aux pratiques des candidats, ces recherches permettent de dégager une approche synthétique du phénomène de la campagne électorale comme point d’orgue de la démocratie représentative. Appliquée à la campagne pour l’élection présidentielle de 2012, cette étude montre comment interagissent les différents protagonistes du « drame » électoral qui va nouer pour quelques temps une situation politique dite routinisée. C’est bien dans ce creuset que se forment, en effet,  les représentations qui vont dominer l’exercice du pouvoir au cours du mandat présidentiel et qui donnent à ce drame sa puissance politique.

Jacques Gerstlé est professeur de science politique à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Raul Magni Berton est professeur de science politique à l’IEP de Grenoble et chercheur à Pacte.

Ont collaboré à cet ouvrage : Jérémy Bouillet, Mathieu Brugidou, Bruno Cautrès, Guillaume Courty, Bernard Denni, Abel François, Jean-Marc Francony, Simon Gadras, Julie Gervais, Fabienne Greffet, Emiliano Grossman, Asmaa Jaber, Dominique Labbé, Christian Le Bart, Sonia Metché, Michèle Moine, Denis Monière, Françoise Papa, Thomas Vitiello.

Jacques Gerstlé et Raul Magni Berton  Introduction : La campagne présidentielle

bon de commande

Chapitre 1 : Les médias

Jacques Gerstlé et Sonia Metché (Université Paris I) : La dynamique de la campagne présidentielle dans l’information (Projet UBM)

Emiliano Grossman et Asmaa Jaber (Sciences Po Paris) : Le rôle des médias dans la campagne présidentielle de 2012 (Projet Agenda France)

Simon Gadras et Fabienne Greffet (Université de Lorraine) La présence web des candidats en 2012. Espaces officiels et espaces non officiels de campagne (projet Enpolitique.com)

Jean Marc Francony et Françoise Papa (UPMF Grenoble) : Twitter en campagne (projet Trielec)

 

Chapitre 2 : Les citoyens

Bruno Cautrès (Sciences Po Paris) Le vote comme un processus de décision : le panel électoral français de 2012 (Projet Presidoscopie)

Raul Magni Berton et Bernard Denni (Sciences Po Grenoble) Comprendre et prédire. Le comportement électoral à partir des probabilités de vote. Le baromètre TriÉlec (projet Trielec)

Thomas Vitiello (Sciences Po Paris) Les études électorales à l’ère d’Internet. Les systèmes d’information et d’aide au vote : le cas de La Boussole présidentielle (Projet Bussole Présidentielle)

Mathieu Brugidou, Jérémy Bouillet, Michèle Moine (EDF, Sciences Po Grenoble)  Parler politique sur Internet. Les questions d’énergie et d’environnement dans la campagne présidentielle (projet Trielec)


Chapitre 3 Les candidats

Abel François (Université de Strasbourg) Les enseignements sur le financement de la campagne électorale présidentielle de 2012

Guillaume Courty (Sciences Po Lille) et Julie Gervais (Université Paris I) : L’autre élection présidentielle : les groupes d’intérêt en campagne (Projet SPEL)

Dominique Labbé (Sciences Po Grenoble) et Denis Monière (Université de Montréal) : Ne votez pas pour l’autre ! La spirale de la négativité (Projet Trielec)

Christian Le Bart (Sciences Po Rennes) : La publication de livres comme stratégie de communication politique