La sécurité ordinaire, face cachée des risques

Intervenant : Claude Gilbert, politiste, directeur de recherche émérite au CNRS / Pacte
Animateur : Luc Gwiazdzinski, géographe, enseignant-chercheur UGA / Pacte

Mardi, 21 Mars, 2017 – de 12:15 à 13:15 – MSH-Alpes

Les risques nous projettent dans le futur. L’attention se porte sur ce qui est susceptible d’arriver, avec différents scénarios, dont celui du pire. Les mécanismes conduisant à la catastrophe sont ainsi au centre des préoccupations.
Cette approche conduit cependant  à négliger ce qui, dans nos sociétés, constitue l’ordinaire de la  sécurité. Autrement dit, l’ensemble des procédures et pratiques, formelles et informelles, parfaites et imparfaites, qui permettent le fonctionnement habituel des activités, y compris les plus dangereuses. Il en résulte un certain divorce entre l’extraordinaire du risque, omniprésent dans les  débats publics et l’ordinaire de la sécurité, de moins en moins visible.

En savoir plus