Mounet Coralie

Photo de Mounet Coralie

Chercheur

Email : coraliemounet@hotmail.com

Structure(s) de rattachement

Institutional membership
  • CNRS
  • Pacte

Domaines de recherche

Research fields

Mes recherches principales portent sur les relations société / environnement, étudiées à travers l’animal. Les relations anthropozoologiques (entre hommes à propos des animaux et entre hommes et animaux) sont prises à la fois comme le marqueur et le moteur de l’évolution des contours de ces relations société / environnement.

– Articulation des politiques de gestion de l’environnement, des territorialités humaines et des spatialités animales.

– Controverses et conflits environnementaux

– Recompositions et innovations socio-spatiales

– Construction de vivre-ensemble et de relations spatialisées entre hommes et animaux

– Dispositifs de suivi et de connaissance de la faune sauvage

– Espaces protégés, espaces ruraux et montagnards

 

J'ai par ailleurs travaillé (contrat de recherche dans le cadre des ANR Hybridtrajectories et Theracels) sur l’institutionnalisation de nouveaux champs scientifiques et techniques dans le domaine du vivant (respectivement, la nanomédecine et les cellules souches embryonnaires humaines).

Enseignements

Teaching

Encadrement de mémoire

2012-2013 : Colin Kerouanton (Master 2 STADE, Grenoble) ; Clémentine Lafouge (Master 1 IDT, Grenoble)

2006-2008 : Sébastien Passel (Licence 3, Nice) ; Marion Daniel (Licence 3, Nice) ; Simona Dobos (Licence 3, Nice)

 

ATER, mi-temps (2006 à 2008) et chargée d’enseignement (2012; 2011; 2003 à 2005)

Matière

Niveau, Type, Charge horaire

Etude de cas d’aménagement

L3

TD

2 x 16 h (Nice)

Techniques d’enquête

L3

TD

12 h (Nice)

Photo-interprétation

L2

CM + TD

4 h CM, 2 x 8 h TD (Nice)

Biogéographie

L3

CM

10 h (Nice)

Sociologie de l’environnement

L3

CM

2×15 h (Grenoble, Valence)

Représentations / pratiques de l’environnement et de la nature

M1

TD

2×3 h (Liège et Arlon) + 3h (ENTPE, Lyon)

 

Responsabilités (universitaires, scientifiques, éditoriales et administratives)

Academic and scientific responsabilities

Membre du comité de pilotage de la Zone Atelier Alpes (2013 – 2017)

Programmes et contrats en cours

Currents projects

Participation à des programmes de recherche

– 2012 : contrat Theracels, Pacte / Po Grenoble

– 2011-2012 : contrat- Hybridtrajectories, Pacte / Po Grenoble

Publications

I. Publications

Thèse de doctorat

  1. Mounet C. (2007) Les territoires de l’imprévisible. Conflits, controverses et « vivre ensemble » autour de la gestion de la faune sauvage « à problème ». Le cas du loup et du sanglier dans les Alpes françaises, Th. de doctorat de géographie, Université Joseph Fourier, Grenoble I.

 

  Articles dans des revues à comité de lecture

  1. Mounet C., Mauz I. et Granjou C. (soumis) « Performer la « bonne » distance entre hommes et animaux : une lecture sociologique des pratiques de gestion de la faune sauvage », Ethnographiques.org
  1. Mounet C. (2012) « Conflits et reconfigurations socio-spatiales autour du sanglier : des postures générales aux arrangements locaux en territoire rural, Ecoru, n°327-328, pp. 79-95.
  1. Mounet C. (2011) « Compte rendu de l’ouvrage Jean-Marc Moriceau et Philippe Madeline (ed.), Repenser le sauvage grâce au retour du loup. Les sciences humaines interpellées, Presses Universitaires de Caen, 2010 », Historia Agraria, n°55, pp. 186-190.
  1. Mounet C. (2008) « Vivre avec des animaux « à problème ». Le cas du loup et du sanglier dans les Alpes françaises », Revue de Géographie Alpine, tome 96, n° 3, pp. 55-64
  1. Alexandre O. et Mounet C. (2008), « La territorialisation à l’épreuve des temps. Mobilisation du temps et des temporalités dans la territorialisation des politiques environnementales », Cahiers de Géographie du Québec, vol 52, n°145, pp. 9-26
  1. Mounet C. (2006) « Les enseignements d’une expérience locale de gestion d’une espèce protégée : le cas du loup dans le Vercors », Natures, Sciences et Sociétés, vol 14, pp. 65 – 66.
  1. Mounet C. (2006) « Le monde agricole confronté au loup, au sanglier et à leurs partisans : un conflit d’usage et de représentation », Revue de Géographie Alpine, 4, pp. 89 – 109.

 

Publication de communication prévue sous forme d’article ou de chapitre d’ouvrage

  1. Mauz I. et Mounet C. (à paraître) « Jusqu’où explorer les relations entre humains et animaux ? », Actes du colloque Ce que nous savons des animaux, Cerisy, 2 au 9 juillet 2010.

 

Articles dans des revues

  1. Mounet C. (2004) « La faune sauvage, une ressource territoriale révélée par des situations conflictuelles ? », Actes du colloque « La notion de ressource territoriale », Le Pradel 14 et 15 octobre 2004. Montagnes Méditerranéennes, n°20, 6 p. [CD-ROM].
  1. Mounet C., Biron P.-E. (2003) « Le loup dans le Vercors : gestion concertée ou « négociée » ? », Actes du colloque « La gestion concertée dans les espaces naturels protégés de montagne », Le Pradel 22 et 23 mai 2003, Montagnes Méditerranéennes, n° 18, pp. 39-45.

 

Chapitres d’ouvrage

  1. Mounet C. (soumis), « Les animaux qui dérangent : entre regard a priori et pratiques au quotidien », ouvrage collectif coordonné par S. Guichard Anguis, A. Da Lage.
  1. Mounet C. (accepté), « Le social et le spatial : les humains et les non humains les dynamitent, les dispersent, les ventilent aux quatre coins des territoires », ouvrage collectif coordonné par C. Tollis, B. Aublet, L. Creton-Cazenave, Pacte.
  1. Mounet C. (2010) « Les postures microsociales, enjeu et moteur actuels d’une bonne gouvernance ? Conflits autour du loup et du sanglier dans les Alpes françaises », Hamman P. (dir) « Reconnaissance, reliance et transactions ».
  1. Mounet C. (2009), « Quel vivre ensemble possible avec le loup et le sanglier ? », in Frioux S. Pépy E.-A. (dir.), L’animal sauvage entre nuisance et patrimoine : approches socio-historiques des relations homme-nature, Lyon, ENS éditions.

 

Rapports

  1. Mounet C., 2013, « Rapport final du contrat post-doctoral dans le cadre de l’ANR Theracels » (dir. V. Tournay), Pacte, Grenoble.
  1. Mounet C., 2011, Rapport final du post-doctorat « Le rapport au loup : un jeu sur la distance », (dir. I. Mauz et C. Granjou), Cemagref, Grenoble.
  1. Grandmougin B., Le Mat O., Amand B. et Duprez C. (ACTeon) ; Mounet C (Cemagref), 2011, « Evaluation de l’impact socio-économique du loup sur les systèmes pastoraux dans les Alpes françaises », Rapport d’étude commanditée par le ministère chargé de l’agriculture.

 

II. Communications

 

Communications en colloque

 

  1. Mounet C., Mauz I. (accepté), « Connaître par traces : le suivi des loups en France », communication au colloque La consistance des êtres collectifs, Cerisy, 10 au 17 juillet 2013.
  1. Mounet C. (2013) « Des chasseurs aux naturalistes, une relation à la nature par « traces » », communication au colloque La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature, Le Pradel, 20 au 22 mars 2013.
  1. Mounet C. (2012) « Ontologie incertaine des sangliers et des loups dans les relations anthropozoologiques », communication au XIX congrès international de l’AISLF Penser l’incertain, Rabat, 2 au 6 juillet 2012.
  1. Mauz I., Mounet C. (2012) « Assembling, disassembling, and making knowledge in the open air. The tribulations of a scientific program about wildlife », communication au workshop « How do you manage ? Unravelling the situated practice of environmental management », Bielefeld, Germany, 29 mai-2 juin 2012.
  1. Mounet C. (2012) « Les actants, ces oubliés du territoire », communication au colloque « Territoire, Territorialisation, Territorialité, les territoires et les organisations à l’épreuve de l’hybridation », Pacte, Grenoble, 28 – 29 mars 2012.
  1. Mounet C., Roinat J., Garcia P.-O. (2012) « Nature et ville », organisation et animation d’un café hybride au colloque « Territoire, Territorialisation, Territorialité, les territoires et les organisations à l’épreuve de l’hybridation », Pacte, Grenoble, 28 – 29 mars 2012.
  2. Mounet C. (2011), « Vivre avec des animaux à problème comme le loup et le sanglier », communication au Symposium international « Le vivant en ville », 18 et 19 novembre 2011, VetAgro Sup, Grand Lyon, Lyon.
  1. Mounet C., Mauz I. (2011) « Hommes et animaux sauvages : innovations techniques et distance », communication au congrès de l’AFS, Grenoble, 5 au 8 juillet 2011.
  1. Mounet C., Mauz I. (2010), « Le rapport aux loups : un jeu sur la distance ? Le cas du suivi scientifique de la population de loups en France », communication au colloque Ce que nous savons des animaux, Cerisy, 2 au 9 juillet 2010.
  1. Mounet C. (2009), « Les espaces protégés confrontés aux animaux « à problème » : médiateurs ou protagonistes des conflits ? », communication au colloque international « Espaces protégés, acceptation sociales et conflits environnementaux », Université de Savoie, Chambéry, 16-18 septembre 2009.
  1. Mounet C. (2009) « Le sanglier, un opérateur social et spatial : des postures générales aux arrangements locaux en territoire rural », communication au colloque de la Sfer « Chasse, territoires et développement durable : outils d’analyse, enjeux et perspectives », Clermont-Ferrand, Enitac, 25-27 mars 2009.
  1. Mounet C. (2009) « Les postures microsociales, enjeu et moteur actuels d’une bonne gouvernance ? Conflits autour du loup et du sanglier dans les Alpes françaises », communication au colloque international « Reconnaissance, reliance et transactions », Strasbourg, Université Marc Bloch, 22-23 janvier 2009.
  1. Mounet C. (2008) « Le chercheur face à l’imprévisible : construction et analyse d’un corpus pour l’étude des controverses et conflits autour de la gestion du loup et du sanglier dans les Alpes françaises », communication au colloque international « À travers l'espace de la méthode : les dimensions du terrain en géographie », Arras, Université d’Artois, du 18 au 20 juin 2008.
  1. Mounet C. (2004) « La notion de gestion : le cas du loup dans le Vercors », communication au colloque « Gestions durables des espèces animales (mammifères, oiseaux) – Approches biologiques, juridiques et sociologiques », ONCFS, Paris 15, 16 et 17 novembre 2004.
  1. Mounet C. (2004) « La faune sauvage, une ressource territoriale révélée par des situations conflictuelles ? », communication au colloque « La notion de ressource territoriale », Le Pradel, 14 et 15 octobre 2004.
  1. Mounet C. et Biron P.-E. (2003) « Le loup dans le Vercors : gestion concertée ou « négociée » ? », colloque « La gestion concertée dans les espaces naturels protégés de montagne », Le Pradel, 22 et 23 mai 2003.

 

Communications dans des journées d’étude

 

  1. Mounet C. (2012, invitée), « Les animaux qui dérangent : entre regard a priori et pratiques au quotidien », communication à la journée d’étude « Quand la nature dérange », Laboratoire Espaces, Nature et Culture, UMR 8185, Saint Denis, 23 mars 2012.
  1. Mounet C. (2011, invitée), « Le rapport au sauvage ou au naturel : les loups, les sangliers et les hommes dans les Alpes françaises », communication au séminaire de recherche de l’équipe C.I. T. « Rapport à la nature, naturalité, sauvagerie, usages récréatifs de la nature », Laboratoire Pacte Territoires – Cermosem, Pradel, 8 juin 2011.
  1. Mounet C. (2010) « Etudier des relations désirées et non désirées avec les loups », communication à la seconde édition des journées d’étude « Relations anthropozoologiques », UniMail, Genève, 17 et 18 mai 2010.
  1. Mounet C. (2010) « Petits arrangements entre ennemis », communication au séminaire « L’atelier du petit pragmatiste », coordonné par V. Tournay, I. Mauz et C. Granjou, Grenoble, 29 janvier 2010.
  1. Mounet C. et Tollis C. (2009) « Bruno Latour et la géographie », communication au séminaire Méthodes et Théories de la Géographie, Invités Bruno Latour et Jim Proctor, 12 juin 2009
  1. Alexandre O. et Mounet C. (2006) « L’action publique face aux divergences de représentations du territoire dans le temps », communication au séminaire PACTE « Un territoire ça demande du temps. Instrumentalisation et enjeux des temporalités dans la construction collective de territoires », 7 avril 2006.
  1. Mounet C. (2007 ; Invitée) « Quel vivre ensemble possible avec des animaux « à problème » ? Le cas du loup et du sanglier dans les Alpes du Nord », communication à la 2e journée d’étude interdisciplinaire du laboratoire junior PRADIS « L’animal sauvage entre nuisance et patrimoine : approches socio-historiques des relations homme-nature (XVIe-XXe siècles) », ENS Lettres et Sciences Humaines, Lyon, 4 mai 2007

 

III. Valorisation auprès de professionnels et vulgarisation

Intervention comme personne ressource sur la gestion de la faune sauvage 

  1. Intervention à une réunion pilote pour une enquête sur « les perceptions sociales des animaux sauvages » (Daniel Boy, CEVIPOF et Patrick Degeorges, MEEDDAT), 2009
  1. Intervention auprès de la Fédération Nationale des Chasseurs à une réunion de réflexion sur le Plan National de Régulation du sanglier, 2009
  1. Intervention (Invitée) sur la thématique des conflits autour du sanglier, Comité Scientifique du Parc Naturel Régional du Vercors, Lans en Vercors, 2005

 

Communications orales de vulgarisation scientifique

  1. Conférence (octobre 2008), Festival Labelbêtes, Musée des Confluences, Lyon.
  1. Emission radiophonique (septembre 2008), Planète Terre, France Culture.
  1. Intervention (Invitée) à une table ronde suivie d’un débat sur le thème « Les animaux et nous : comment vivre avec les animaux aujourd’hui ? », Musée des Arts et des Industries, Saint Etienne, 2 décembre 2005.
  1. Introduction (Invitée) à un débat – table ronde « Hommes et grands prédateurs, comment vivre ensemble ? », Institut de Géographie Alpine, Grenoble, 31 mars 2005.

 

Articles de vulgarisation scientifique

  1. Mauz I., Granjou C., Doré A., Mounet C., (2011) « Peut-on gérer la grande faune sauvage ? », Pour la science, n° 402, pp. 18 – 19
  1. Mounet C. (2002) « Le loup et l’élevage ovin dans le Vercors : des facteurs de prédation à la modélisation spatiale de la vulnérabilité des troupeaux », La Fayolle, hiver 2002, n°4, pp. 24-31.

 

Autres

  1. Mounet C., Daumergue N., Marboutin E. (2010) Réalisation d’un poster « Les loups, les moutons et les hommes, acteurs de la biodiversité ? », fête de la science sur le thème de la biodiversité, Grenoble, octobre 2010.
  1. Entretien réalisé par P. Fletcher (2005) « Vivre avec le loup, une faune trop sauvage ? », Echo Vert, Le journal des Verts-Isère, Août 2005, n°56, p. 4.
  1. Entretien (2006), Alpes Magazine, n°97, janvier-février 2006.

Et plus…

More…

Présentation de la Thèse soutenue le 4 décembre 2007 (UMR Pacte) « Les territoires de l’imprévisible. Conflits, controverses et « vivre ensemble » autour de la gestion de la faune sauvage. Le cas du loup et du sanglier dans les Alpes françaises » UMR Pacte territoires, Grenoble. Directeurs : Olivier Soubeyran et André Micoud

La gestion d’animaux potentiellement «à problème», tels que le loup et le sanglier, est complexe. Il s’agit de maîtriser au mieux des comportements animaux intrinsèquement imprévisibles. Mais en plus, les modalités d’une « bonne gestion » font l’objet de conflits et de controverses, les hommes ne s’accordant pas sur les catégories socio-spatiales dans lesquelles ces animaux doivent être pensés. A la croisée entre aménagement et géographie sociale, cette thèse s’attache à explorer les formes de relations que suscite la gestion du loup ou du sanglier entre territoires politiques, territorialités humaines et spatialités animales. Elle articule outils conceptuels géographiques et sociologiques (des organisations, de la traduction et de l’environnement). De plus, une des spécificités de cette thèse tient dans sa posture épistémologique, privilégiant un regard symétrique entre acteurs et actants non humains ou profanes et scientifiques. Le déploiement des controverses autour des caractéristiques et des agissements des humains et non-humains met en lumière des « arguments génériques ». Leur trame argumentative montre de nombreuses similarités dans l’opposition entre partisans et détracteurs de ces animaux. Si de tels arguments apportent des éléments de compréhension des conflits, ils donnent une image trop caricaturale des réactions territoriales face à la gestion de ces animaux. Les innovations socio-spatiales, impulsées par les opérateurs territoriaux «loup» et «sanglier», ne peuvent être mises à jour qu’en procédant à une microgéographie. Des opérateurs spécifiques aux territoires, expliquant le caractère conflictuel ou non des «vivre ensemble», ont alors été identifiés.