Amélie Maze soutient sa thèse

Amélie Mazé soutient sa thèse

Thèse dirigée par  Philippe Warin  (Pacte)

 

Sujet de thèse : L'action sociale de proximité à l'épreuve du non-recours. Etude d'un Conseil Départemental.

 

Composition du jury : 

Monsieur Cyprien Avenel, Chercheur associé, IEP Paris, Membre

Madame Catherine Gucher, Maître de conférence HDR, Université Grenoble Alpes, Membre

Madame Muriel Jougleux, Professeur des Universités, Université Paris Est, Rapporteur

Monsieur Nicolas Kada, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes, Président

Monsieur Robert Lafore, Professeur des Universités, IEP Bordeaux, Rapporteur

Monsieur Éric Signarbieux, Directeur Général Adjoint, Conseil Départemental du Val-de-Marne, Invité

 

Résumé :

Cette thèse s’attache à comprendre le processus d’institutionnalisation de la question du non-recours aux droits et aux services par une collectivité territoriale en Ile-de-France. Partant d’une étude empirique, réalisée entre 2014 et 2018, au sein d’un Conseil Départemental, elle rend compte des processus progressifs de formalisation de la question, d’élaboration d’actions et de mise en œuvre opérationnelle. Cette institutionnalisation est observée par rapport aux changements dont elle est vectrice, tant au sein de l’institution que dans les réseaux de partenaires. Ces changements portent à la fois sur l’organisation des missions de la collectivité, les pratiques professionnelles des agents, les dispositifs à destination du public et l’animation du partenariat local. A travers cet angle d’analyse, la thèse rend compte de transformations en cours dans l’action sociale locale.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous