Cheikh Ba soutient sa thèse

Cheikh Ba soutient sa thèse

Thèse dirigée par Jean LAPEZE, Felwine SARR et Yvan RENOU.

 

Sujet de thèse : "Changement climatique et gouvernance des risques hydrologiques : quels modèles de gouvernance ? Cas de l’estuaire du Fleuve Sénégal."

 

Composition du jury

Monsieur Jean LAPEZE, Professeur, (Université de Grenoble-Alpes, PACTE).
Monsieur Felwine SARR, Professeur Titulaire, (Université Gaston Berger de Saint- Louis du Sénégal).

Monsieur Yvan RENOU, Maître de conférences HDR, (Université de Grenoble-Alpes, CREG/PACTE).
Monsieur Jérôme BURIDANT, Professeur, (Université de Picardie Jules Verne, EDYSAN).
Madame Aude TAIBI, Maîtresse de conférences HDR, (Université d’Angers, ESO).
Monsieur Alioune KANE, Professeur, (Université Cheikh Anta Diop de Dakar, EDEQUE).

 

Résumé

Au Nord du Sénégal, depuis 15 ans, la zone de l’estuaire du fleuve Sénégal est devenue une zone à risques (inondations, submersions marines), suite à son anthropisation. Les inondations d’origine fluviale sont aggravées par le colmatage des embouchures et les incertitudes climatiques. L’eau du fleuve ne retrouve plus son exutoire.

 

Le pouvoir des experts est contesté dans sa légitimité. Il est nécessaire d’investir de nouvelles expériences, pour renforcer la résilience dans un contexte de changement climatique.

Des stratégies de lutte contre les inondations fluviales sont portées par une communauté « autochtone » : les Gandiolais. Ces derniers souhaiteraient apporter de nouvelles expériences de lutte contre les inondations, face aux échecs répétés du pouvoir des experts, dans la gestion des inondations. Aujourd’hui, il est nécessaire de renouveler les stratégies de gouvernance pour le bien-être des populations de l’estuaire du Sénégal. Dans ce sillage, les stratégies de lutte portées par les Gandiolais, peuvent réorienter la trajectoire de gouvernance des inondations jusque-là non soutenable. C’est dans ce sens, que l’étude mettra l’accent sur les savoirs endogènes de lutte contre les inondations fluviales. Par exemple : sur la base d’observations lunaires, les communautés autochtones ont la capacité de prévoir la nature d’un risque hydrologique. Ensuite, elles avertissent les populations locales grâce à un système traditionnel d’alerte précoce.

 

Le projet de cette thèse est de montrer qu’en dehors des stratégies portées par le pouvoir des experts, pour lutter contre les inondations fluviales dans l’estuaire du Sénégal, des expériences vernaculaires existent et peuvent donner un nouveau sens aux politiques publiques pour mieux gouverner les risques hydrologiques, dans un contexte de changement climatique.

 

Mots-clés : Gouvernance, Gouvernementalité, Socio-écosystème, Fleuve Sénégal, Savoirs endogènes-vernaculaires, Imaginaires, Gandiolais.

 

---------------------------------------

 

 

Abstract

In the North of Senegal, for 15 years, the estuary zone has become a hazardous area (floods), because of the human impact (damming). Floods are due to the river and are compounded by the sealing of the mouth of the river. The river flow doesn’t reach its outlet anymore.

 

The legitimacy of “The power of the experts” is at the heart of a contention. In a context of climate change, it is necessary to deepen researches in new experiments, to strengthen the resilience .

Flood control strategies are implemented by an aboriginal community : the “Gandiolese”. Their wish is bringing new flood control experiments, given the shortcomings of “The power of the experts”, about the flooding management. Nowadays, it is necessary to renew governance strategies for the well-being of the populations of the Senegal estuary. In this spirit, the control strategies led by the Gandiolese, can redirect the flood governance trajectory which is hitherto not sustainable. Thus, the research will largely focus on the endogenous knowledge for combatting floods. For instance, the indigenous communities are able to predict the type of the hydrological risk by observing the moon. Then they can alert local people thanks to a traditional warning system.

 

The purpose of this book is to show that apart from the control flood strategies advised by the “power of the experts” in the Senegal estuary, vernacular experiences exist and can give a new meaning to policies.

 

Keywords: Governance, Governmentality, Socio-ecosystem, Senegal river, Endogenous knowledge- vernacular, Imaginary, Gandiolese.

 

 

 

 



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous