Contester un ordinateur : défaite électorale et vote électronique

Contester un ordinateur : défaite électorale et vote électronique

Intervenante : Bouchra Daoudi,, Attachée temporaire d'enseignement et de recherche

Si la question de l’échec électoral est peu abordée dans la littérature scientifique, il y a pourtant un aspect qui l’est encore moins, celui de la défaite électronique. En effet, depuis une dizaine d’années les expériences de vote électronique se sont multipliées à l’occasion des élections françaises. Que ce soit sur des machines à voter ou par Internet, ces scrutins dématérialisés génèrent sans surprise leur lot de perdants. Il nous semble donc intéressant de nous pencher sur ces perdants électroniques afin de saisir ce qu’ils peuvent nous apprendre du phénomène de la défaite en politique. Cette présentation invite à interroger les effets de dématérialisation du vote sur la définition et la gestion de la défaite électorale. En quoi le changement de support technique qui encadre l’expression des suffrages reconfigure l’espace d’acceptation et de co-construction de la défaite ?



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Cycle de séminaire : 
Ouvert à tous