In-PACTE saison 2 : Thomas Reverdy

In-PACTE saison 2 : Thomas Reverdy

L’adaptation des entreprises à la crise de la COVID

Ce septième épisode met à l’honneur Thomas Reverdy, sociologue des organisations et qui a récemment étudié l'adaptation des entreprises de l'industrie à la crise de la covid-19.

 

 

Une crise aux retombées multiples

La pandémie est, sans surprise, à l’origine de nombreuses perturbations sur le monde industriel : exigences sanitaires strictes, arrêt d’activité, fermeture des écoles entrainant l’indisponibilité des salariés ou encore mise en arrêt des cas contacts…  De ce fait, les activités industrielles et logistiques ont été confrontées à une situation particulièrement difficile à cause de facteurs internes d’une part, mais également de facteurs plus globaux comme la perturbation considérable de la demande, notamment dans le secteur de la restauration.

 

D’autre part, les organisations industrielles n’ont pas non plus échappé à des difficultés d’interprétation des consignes sanitaires dans des situations de travail très concrètes. Par exemple, comment définir une activité de travail essentielle ? Une question qui, selon Thomas, se pose très rapidement pour des activités commerciales de distribution, ou pour le secteur du bâtiment. Cela a donné lieu à des situations conflictuelles comme pour les entrepôts d’Amazon, qui ont poursuivi la distribution de produits non essentiels au détriment de santé des employés. De même, beaucoup d’entreprises ont craint une baisse importante de leur chiffre d’affaire en 2020 et ont donc opté pour des stratégies réduisant les charges afin de compenser cette perte ; stratégies passant souvent par une réduction des dépenses, notamment en main d’œuvre et en prestations externes.

 

Un secteur difficilement télétravaillable

La question du traitement des salariés et de la main d’œuvre est centrale dans le monde industriel, puisqu’il repose avant tout sur la transformation et la manipulation d’objets matériels. Hors, tout n’est pas robotisé et automatisé, ce qui implique donc des employés travaillant sur place de manière indispensable. Ces salariés sont par ailleurs souvent rendus invisibles du fait de l’évolution du monde industriel puisque leur activité est massivement encapsulée dans des systèmes numériques. Par exemple, lorsque l’on passe une commande sur internet, on est amené à manipuler beaucoup d’outils numériques sans d’interactions avec les employés impliqués dans le processus en dehors du livreur en fin de course. La crise sanitaire a donc participé à rendre visible ces métier pour lesquels le télétravail n’est peu ou pas applicable et dont la situation s’est avérée dangereuse dans un contexte pandémique.

 

Par ailleurs, la difficulté d’application du télétravail dans les métiers de manutention a renforcé les disparités de statut entre cadres et salariés, les premiers pouvant plus facilement travailler à distance que les seconds. En conséquence, un certain ressentiment s’est établi chez ceux qui devaient continuer le travail en présentiel dans un contexte ou la maladie était encore très peu connue, leur donnant le sentiment de n’être finalement que « la chair à canon » de la pandémie en était vivement exposés dans leur activité. Pourtant, avec le temps, il s’est avéré que ce ressentiment s’est atténué, notamment parce que beaucoup de métiers ont progressivement repris une activité présentielle et bien souvent de leur propre volonté suite à un constat de perte importante de socialisation et d’apprentissage, notamment et justement chez les apprentis.

 

Un besoin accru de flexibilité

Finalement, il ressort des observations de Thomas que les entreprises ressentent un besoin d’adapter leur organisation et leur compétence vers plus de souplesse et de pilotage à distance. Dans ce sens, le développement du télétravail dans le monde industriel se pose comme un enjeu majeur et un débat à alimenter afin de trouver un juste milieu entre télétravail et maintien du contact et du présentiel, le tout dans l’objectif constant, bien évidemment, de gagner en performance.

 

Retrouvez tous les épisodes de In-PACTE sur :

Acast : https://shows.acast.com/in-PACTE

Spotify : https://open.spotify.com/show/2PH1zBR9gHghtQrB8lxD55

Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/2336642

Apple Podcast  : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/in-pacte-le-podcast-qui-donne-la-p...

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCW4hfhliDqy_qytMKus6ktQ/

 

In-PACTE est une création du service communication de Pacte et d'Emilie Wadelle



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous