Incitations institutionnelles et enjeux sociopolitiques, quels effets de cadrage? Le montage de deux projets collaboratifs (l’AAP “recherche participative” de l’ANR, le programme Horizon Europe)

Incitations institutionnelles et enjeux sociopolitiques, quels effets de cadrage sur les recherches participatives ?

Les recherches participatives à Pacte - 1ère séance

Le nouveau cycle de séminaires inter-équipes de cette année se lance avec cette première séance ! Le programme des prochains rendez-vous est encore en cours d'élaboration, mais nous vous attendons pour ce premier volet qui sera composé des deux présentations suivantes : 

 

Les appels à projet "recherche participative" de l'ANR : retour d'expérience du montage d'un projet avec le Parc national des Ecrins (Lesné Robin, Langenbach Marc, Mao Pascal et Robinet Nicolas)

L'ANR s'est récemment lancée dans une campagne de plusieurs années avec la recherche participative comme ligne directrice. Si la recherche participative est très familière pour certain.e.s chercheur.e.s, il s'agit de la première démarche d'une telle envergure du côté de l'ANR. Pour notre équipe également, il s'agissait de la première expérience de montage d'un projet de recherche mettant cette façon de travailler au coeur de la démarche, avec la nécessité de répondre à un ensemble d'attentes et de suivre une certaine acception de la recherche participative tout en définissant la notre. Ces "premières fois" pour nous comme pour l'ANR ont été à l'origine de plusieurs questionnements de natures diverses : définition des statuts de chacun, identification d'un tiers-veilleur, répartition financière, recevabilité de l'acteur de la société civile, etc. 

 

Nous proposons de revenir sur cette expérience de montage d'un projet de recherche participative pour répondre à un appel spécifique de l'ANR. Le projet en question, nommé GeoDatAlps, a été pensé et construit avec le Parc national des Ecrins, une équipe du labo L-VIS (Lyon 2) et l'équipe IGV-Lab (UGA, Pacte, INRAe). Nous souhaitons discuter principalement autour de deux points : les enjeux de la construction d'un tel projet, en particulier du fait de la formalisation de la démarche "recherche participative" par le cadrage ANR ; et ses implications pour le projet à venir en matière de perspective, de fonctionnement, de méthodologie, de temporalité, etc.

 

 

Des projets européens participatifs au service d'une action publique partenariale contre les violences conjugales : Improdova et Improve (Thierry Delpeuch). 

Improdova (2018-2021, 8 pays) et Improve (2022-2025, 6 pays) sont des projets Horizon Europe de recherche et innovation sur la lutte contre les violences conjugales et la prise en charge des victimes. Ces projets sont réalisés par un consortium qui regroupe des professionnels de la recherche, de la sécurité publique, de la santé et des associations. Ils visent à outiller les réseaux d'action publique interinstitutionnels et interprofessionnels qui luttent contre ces violences, notamment dans le domaine de la formation (plateforme internet, manuels), de la diffusion de bonnes pratiques, de la conception de la réponse publique, de l'évaluation des risques et de la coordination entre intervenants. 

 

L'intervention analysera les défis que pose le triple aspect international, intersectoriel et participatif de ce type de projet, qui se situe de plus dans un domaine caractérisé par une forte médiatisation et politisation des enjeux, le tout dans le contexte de projets gérés par l'UE, soit toute une série de couches de complexité superposées.

 

Lien zoom (sur inscription) : ​https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/meeting/register/tJAtcO6hrDoiHtVN...


Cycle de séminaire : 
Ouvert à tous