Ingénieur.e d'étude : Animation et valorisation du dispositif Refuges sentinelles

Ingénieur.e d'étude : Animation et valorisation du dispositif Refuges sentinelles

Fonctions

Ingénieur.e d’étude

Emploi type (referens III)

D2A41

Catégorie

Ingénieur.e d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes

Corps

IE

Quotité

100

Affectation :

L’UMR Pacte est une unité mixte de recherches réparties sur plusieurs sites. Rattachement de cette unité à 3 Tutelles (CNRS- IEP – UGA). Elle joue un rôle fédérateur sur la place des sciences sociales sur le site universitaire grenoblois et dans les liens avec les nombreux partenaires nationaux et internationaux dans lequel elle s’insère.

 

Contexte et environnement de travail

 

Description de la structure :

Dans le cadre du LabEx « Innovations et Transitions Territoriales en Montagne » (ITTEM), programme pluridisciplinaire contribuant à l’analyse et l’expertise qu’appellent les différentes formes de changement en montagne, l’UMR PACTE est partie prenante de la mise en place partenariale du dispositif "Refuges sentinelles".

Description de l’équipe

  • Coordination scientifique : Philippe Bourdeau

  • Équipe composée de 2 stagiaires PACTE + partenaires externes (service scientifique du Parc National des Écrins)

 

Missions du poste et activités principales

 

1-Libellé précis du projet : Refuges sentinelles

  1. Description synthétique du projet et date de fin prévisionnelle

Refuges sentinelles est un des axes du programme "sentinelles des Alpes" coordonné par la Zone Atelier Alpes du CNRS. Le dispositif Refuges Sentinelles vise à développer une dynamique d’observation du changement en haute montagne basée sur le refuge comme lieu de mesure, d’observation, de travail et d’échanges entre sciences de la nature et de la société, en prenant en compte à la fois les processus géophysiques, climatiques et biologiques et les pratiques touristiques et sportives. Expérimenté depuis 2017 à l’échelle du Parc national des Écrins il est en cours d’essaimage dans d’autres massifs de montagne. Ce projet pluriannuel a vocation à être pérennisé autant que possible afin de construire un dispositif d’observation de long terme.

3-Missions / fonctions assurées

La mission d’ingénieur.e d’étude proposée concourt à un triple objectif : développer, coordonner et animer la démarche collaborative engagée entre chercheurs et praticiens de terrain (gardien.ne.s, clubs alpins, guides, parc national, territoires). Ce qui implique un fort investissement sur le terrain pendant la saison estivale, précédé et suivi de phases de préparation et de valorisation partenariale des observations et données collectées.

 

4-Activités principales

De mai à juin

  • Animation du réseau des participants et partenaires du dispositif refuges sentinelles : lien entre chercheur.e.s, organismes de recherche et parties prenantes : territoires, espaces protégés, fédérations et clubs alpins, gardien.ne.s, guides, accompagnateur.e.s, espaces protégés, offices de tourisme et agences touristiques départementales, collectivités locales, secours en montagne, associations d’éducation à l’environnement...
  • Préparation des campagnes de terrain estivales en lien avec les chercheur.e.s, stagiaires et partenaires : organisation et co-animation de réunions techniques ; contribution à la consolidation et à la mise en œuvre de protocoles d’observation qualitatifs (entretiens, observations des comportements et discours des usagers et professionnels, photo-constats, vidéos, documentation sonore) et quantitatifs (questionnaires d'enquête, relevés, comptages, écocompteurs)
  • Coordination de la rédaction d’une newsletter de lancement de la saison

De juillet à août

  • Accompagnement sur le terrain des gardien.ne.s, partenaires et chercheur.e.s dans la mise en œuvre des protocoles d’observation et de recherche
  • Animation des réseaux sociaux du dispositif Refuges sentinelles
  • Co-encadrement de stagiaires sur le terrain

De septembre à octobre

  • Coordination de la centralisation et du traitement des données collectées sur le terrain : observations, enquêtes et données, relevés de destination...

  • Organisation et valorisation du débriefing interprofessionnel de fin de saison estivale : compte- rendu, newsletter de fin de saison
  • Valorisation des actions et résultats du programme et restitution aux partenaires via la page web Refuges sentinelles, des fiches techniques, un poster...

 

  1. Évènement - Résultat(s) objectif(s) fixant la fin de contrat : rapport d’activité de fin de saison estivale basé sur la collecte des données et résultats issus des observations, relevés et enquêtes sur le terrain

 

  1. Modalités d’évaluation et de contrôle de l’atteinte résultat(s) : 1/ collecte des données collaboratives fournies par les gardien.ne.s de refuges impliqué.e.s dans le dispositif ; 2/ consolidation du réseau de partenaires

 

 

Restriction ou contraintes liées au poste

 

Présence en continu sur le terrain (nuits en refuges) pendant la saison estivale (juillet-août) afin d'assurer le

suivi des protocoles de recherche et l'animation du dispositif auprès des gardien.ne.s et partenaires Déplacements réguliers sur le terrain : autonomie en matière de mobilité (frais de déplacements pris en charge)

Début du contrat : 1er mai 2021

 

Profil recherché

 

Compétences attendues prioritaires :

Connaissance du monde de la montagne (univers culturel, milieux associatifs, professionnels et territoriaux) Autonomie en déplacements pédestres en montagne, expérience en alpinisme appréciée

 

Compétences métier/savoir faire

  • Expérience d'animation de réseaux avec des partenaires
  • Capacités organisationnelles : programmation d’activités, création de planning, réunions et événements
  • Compétences de gestion et de traitement de données qualitatives et quantitatives
  • Compétences informatiques : bureautique, géomatique-SIG, traitement d’enquêtes (expérience de Sphinx appréciée), contenus web et réseaux sociaux
  • Compétences rédactionnelles : comptes rendus de réunions et rapports d’activité annuels ; supports de communication, d’analyse et de synthèse à partir de documents écrits (ouvrages, rapports et articles scientifiques)
  • Pratique de l’anglais (Niveau B2 minimum)

 

Savoir être

Curiosité intellectuelle, autonomie, initiative, rigueur, capacité d’écoute et d’observation, capacité de travail en équipe, sociabilité et aisance relationnelle avec des interlocuteurs.trices de milieux différents

Mission d’encadrement :  Non

Expérience professionnelle souhaitée : x débutant            X de 2 à 5 ans

Formation, diplôme : Bac + 5 : Master 2 ou diplôme d'ingénieur.e

 

Informations générales

 

Durée du contrat : 6 mois

Salaire brut : pour quotité 100% : entre 1 827,54 € et 2 071,21 € bruts par mois (selon expérience)

Date d'embauche prévue : 01 MAI 2021

Date limite de réception des candidatures : 05 AVRIL 2021

Dossier de candidature :

  • Lettre de motivation pour les missions proposées
  • CV présentant l'expérience du/de la candidat.e et d’éventuelles réalisations
  • Copie du diplôme de master 2 ou d’ingénieur.e
  • Lettre(s) de recommandation appréciée(s)

 

Contact pour les questions relatives aux fonctions :

Philippe Bourdeau, Professeur / coordinateur scientifique du programme Refuges sentinelles


Ouvert à tous
Fichier attachéTaille
Icône PDF fiche_de_poste_uga_ie_.pdf228.21 Ko