Ingénieur.e d’études en développement territorial et transition écologique

Identification du poste 

Fonctions

Ingénieur.e d’études en développement territorial et transition écologique

Emploi type (se référer à

REFERENS III)

 

D2A41

Catégorie

A

Corps

IE

Quotité

100%

 

Affectation (lieu de travail) : Grenoble => Laboratoire Pacte sur le site de la Cité des territoires (14 Avenue Marie Reynoard, 38100 Grenoble).

 

Contexte et environnement de travail

 

Description de la structure

L’UMR Pacte est une unité mixte de recherche du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes et de Sciences Po Grenoble qui regroupe des géographes, politistes, sociologues, urbanistes, économistes et historiens. Ses membres sont investis dans la construction de langages communs et de connaissances transverses sur les transformations sociétales dans leurs dimensions politiques, territoriales, sociologiques et écologiques (https://www.pacte-grenoble.fr)

 

Description de l’équipe et du projet

L’équipe-projet, coordonnée par Magali Talandier, professeure en Urbanisme et Aménagement du territoire au laboratoire Pacte, est constituée de chercheurs en urbanisme, géographie, économie et sciences-politiques, mais aussi d’acteurs du territoire (collectivité territoriale et fablab). Le projet s’inscrit dans un processus de recherche-action, en étroite collaboration avec les acteurs locaux essentiellement en France métropolitaine, et de façon ponctuelle avec d’autres partenaires européens ou nord-américains. Le projet fait partie de la démarche Start-up de territoires financée par le plan investissement avenir (PIA), territoires d’innovation, soutenu par l’Etat.

 

LA DEMARCHE START-UP DE TERRITOIRE :

Face aux défis majeurs et complexes au cœur de nos territoires, le développement des solutions de demain passera par la mobilisation de chacun et la capacité des acteurs de tous les « univers » (entrepreneuriat, économie sociale et
solidaire, service public de l’emploi, green business, PME et grandes entreprises, etc.) à inventer ensemble des réponses nouvelles aux problèmes anciens. Ce projet repose sur la conviction qu’il existe un gisement de projets entrepreneuriaux ingénieux au service des territoires, à même de créer plus de richesses économiques, sociales, environnementales. Mais certains projets ne voient pas toujours le jour faute de catalyse nécessaire entre des acteurs pluriels qui se rencontrent mal ou trop peu mais aussi par manque de confiance dans les idées les plus audacieuses que chacun peut avoir sur le territoire !
Insuffler un esprit nouveau où l’on ose, où on ré-ouvre les perspectives et où collectivement on croit que c’est possible est un puissant catalyseur de nouvelles dynamiques.
 
« Ensemble, au cœur de nos territoires, en réunissant nos talents, en libérant nos énergies et notre créativité, nous pouvons ainsi concevoir et déployer les start-up les plus novatrices de l’économie de demain dans l’économie circulaire, les circuits courts de production agricole, la transformation alimentaire, les énergies renouvelables, la relocalisation artisanale ou industrielle, la création artistique et le spectacle vivant, le tourisme etc. … » extrait du dossier de candidature au PIA.

Start-up de territoire se déploie à ce jour dans dix territoires. Dix autres sont en cours d’organisation pour porter cette dynamique, ce qui portera à 20 le nombre territoires constituant le réseau « Start-up de territoire national ».

 

Comment est né le projet « Capitale des Start-up de territoire » ?

2019. Le Groupe Archer (entreprise de l’ESS) et Valence Romans Agglo répondent ensemble à l’appel à projets Territoires d’Innovation lancé par l’État français. 24 Territoires sont sélectionnés dont celui de Valence Romans pour devenir « la capitale des Start-Up de Territoire ».
2020. Valence Romans devient Capitale des Start-Up de Territoire. La Fab-Territory, créée par Valence Romans Agglo et le Groupe Archer, est le hub de coopération et d’expérimentation de ce formidable challenge.

2021. Valence Romans, Capitale des Start-Up de Territoire rejoint le réseau international des Fab Cities. Des villes et des territoires qui préparent l’avenir, visent l’autosuffisance alimentaire et prônent l’économie circulaire.

 

Missions du poste et activités principales

 

Libellé précis du projet : Plan Investissement Avenir, Territoire d’Innovation, Start-up de Territoires (SUT)

 
Description synthétique et date de fin prévisionnelle du projet :
Le projet interroge la capacité des villes de taille moyenne à inventer la cité productive de demain, dans un contexte de transition écologique. En étroite collaboration avec les équipes du réseau SUT, le projet vise à observer les transformations productives et résidentielles à l’œuvre dans les territoires. Il interroge à la fois les dispositifs de gouvernance, les dynamiques économiques, sociales et les enjeux environnementaux d’une relance économique des villes moyennes. L’accompagnement d’un projet concret (Valence-Romans, capitale des SUT) sur 5 ans permet également d’interroger et de renouveler les outils d’observation et d’évaluation des sociétés en transition.
La durée du programme est de 5 ans, de 2020 à 2025.
 
 
Missions / fonctions assurées :
La personne recrutée assistera l’équipe projet dans la réalisation des différents axes de recherche. Une grande polyvalence et capacité d’adaptation est demandée, afin de pouvoir faciliter la réalisation du programme.
Activités principales (dans l’ordre d’importance ou de quotité 10 lignes max) :
Réalisation et suivi d’études en lien avec :
- L’observation des dynamiques socio-économiques locales dans un contexte de transition écologique
- Le recensement des ressources (et contraintes) environnementales d’un territoire
- L’étude du métabolisme local et des matérialités que sous-tend ces nouveaux modèles d’organisation afin d’en mesurer les impacts écologiques
- Analyse des dispositifs d’aides aux territoires et leurs impacts
- Participer à la diffusion des résultats auprès de la communauté́ scientifique nationale et internationale (publications,
colloques, rapports de recherches...)
Assistance logistique et aide à la valorisation des travaux de l’équipe:
- Préparation et suivi des réunions (supports, CR, animation…)
- Assistance logistique dans le cadre des travaux de recherche (gestion du calendrier commun, plateformes techniques…)
- Participer à la diffusion des résultats auprès de la communauté́ scientifique nationale et internationale (publications, colloques, rapports de recherches...), mais également dans le monde de l’action territoriale (article de valorisation, presse locale et nationale, …)

 

 

Evènement - Résultat(s) objectif(s) fixant la fin de la mission de l’agent :

La mission prend fin au terme du contrat à durée déterminée (2 ans). Il est attendu de l’ingénieur.e d’avoir produit des notes de synthèse régulières et un rapport d’activité à l’issue des deux ans.

Modalités d’évaluation et de contrôle de l’atteinte des résultat(s) :
Tout au long du contrat, il est attendu de l’ingénieur.e d’études une grande implication dans la vie de l’équipe projet, une participation aux réunions de suivi, une contribution à la réalisation d’études. Chaque opération devra donner lieu à des notes de synthèse. L’évaluation du travail accompli sera effectuée par les membres de l’équipe projet en référence aux objectifs fixés régulièrement tout au long de la mission.

Restriction ou contraintes liées au poste : environnement de travail, horaires, astreintes ou déplacements particuliers
La prise de poste peut intervenir à partir du 1er novembre 2021. La durée du contrat est de 2 ans, soit 24 mois. Le poste est basé à Grenoble, à la cité des territoires.
Les horaires seront les horaires de bureau habituels dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche, tels qu’en usage au sein de l’Université́ Grenoble Alpes. L’alternance de périodes de travail en présentiel ou en télétravail dépendra des règles en vigueur en lien avec la crise sanitaire. Des déplacements sont envisagés dans le cadre
des activités liées au poste, pour des réunions et des manifestations en France essentiellement.

 

Profil recherché

 

Compétences métier/savoir-faire (compétences techniques/opérationnelles, relationnelles, managériales) :

  • Connaissance des questions territoriales en France (organisation des territoires, débats et enjeux locaux, développement territorial, métabolisme urbain)
  • Connaissance et sensibilité aux enjeux de transition écologique
  • Compétences techniques dans des méthodes mixtes, à la fois quantitatives (traitement de bases de données, cartographie) et qualitative (réalisation d’entretiens, méthodes participatives, animation de workshops).
  • Qualité rédactionnelle
 
Savoir être (qualités professionnelles, aptitudes, attitudes/comportements attendus) :
  • Autonomie
  • Polyvalence
  • Adaptation à des contextes et interlocuteurs pluriels (recherche, action locale, entreprenariat)
  • Curiosité et intérêt pour les études et les analyses territoriales, pour les questions économiques et les enjeux écologiques et sociaux qui y sont liés, intérêt pour le monde des études (bureau d’études) et la recherche-action.
 
Mission d’encadrement (hiérarchique ou fonctionnel) : ☐ oui ☒ Non
 
Expérience professionnelle souhaitée : ☒ débutant ☒ de 2 à 5 ans
 
Formation, diplôme, expérience souhaitée :
- Master 2 en urbanisme et aménagement du territoire ou en géographie
- Master 2 en économie ou sciences politiques, cursus en lien avec l’analyse des villes et des territoires

 

Informations générales

 

Durée du contrat : 24 mois
Salaire brut : pour quotité 100 % - entre 1 827,54 € et 2 389,86 € bruts par mois (selon expérience)
Date d'embauche prévue : 01 novembre 2021
Date limite de réception des candidatures : 20 septembre 2021
 
Dossier de candidature :
  • Lettre de motivation
  • CV présentant l'expérience du/de la candidat.e et d’éventuelles réalisations
  • Copie du diplôme

 

Contact pour les questions relatives aux fonctions :

Magali TALANDIER, professeure des universités, responsable scientifique du projet PIA- SUT pour l’UMR Pacte

Mail :
 
La sélection des candidatures se fera sur dossier et entretien (en présentiel ou en visioconférence)



Ouvert à tous
Fichier attachéTaille
Icône PDF fiche_de_poste_pacte-uga_2021.pdf248.31 Ko