Ingénieur(e) d'études : Traitement et analyse de bases de données et enquêtes

Ingénieur(e) d'études : Traitement et analyse de bases de données et enquêtes

Programme de recherche COVoMM

Identification du poste

 

Fonctions

Ingénieur(e) d'études en traitement et analyse de bases de données et enquêtes

Emploi type (se référer à REFERENS III)

D2A41

Catégorie

A

Corps

IE

Quotité

100%

 

Affectation (lieu de travail) : Laboratoire Pacte sur le site de Pacte, Site Viallet (46 avenue Félix Viallet 38000 Grenoble) et sur le site de Pacte, Cité des territoires (14 Avenue Marie Reynoard, 38100 Grenoble).

 

Contexte et environnement de travail

 

Description de la structure

L’UMR Pacte est une unité mixte de recherche du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes et de Sciences Po Grenoble qui regroupe des géographes, politistes, sociologues, urbanistes, économistes et historiens. Ses membres sont investis dans la construction de langages communs et de connaissances transverses sur les transformations sociétales dans leurs dimensions politiques, territoriales, sociologiques et écologiques (https://www.pacte-grenoble.fr)

 

Description de l’équipe (N+1 et collègues) :

L’équipe-projet de cette recherche, coordonnée par Céline Cholez, maître de conférences au laboratoire Pacte, est pluridisciplinaire et internationale. La recherche étant menée en partenariat avec les universités de Denver (Colorado), et de Kyoto (Japon), l’ensemble des travaux est réalisé en étroite collaboration avec des collègues Américains (2) et Japonais (2). Le consortium rassemble trois types d'expertises : académiques (sciences politiques, sociologie de l'innovation, économie de la consommation, communication, informatique), méthodologiques (qualitatives et quantitatives), et liées à la gestion de crise covid19 dans chaque pays sélectionné.

 

Missions du poste et activités principales 

 

Libellé précis du projet :  Covid19 on my Mobile: to what extent Contact-Tracing Apps become a tool in policymakers and citizens’ hands?

 

Description synthétique et date de fin prévisionnelle du projet :

Le projet de recherche COVoMM, qui a reçu un financement de l’ANR dans le cadre de son appel flash « Résilience COVID19 », vise à analyser les stratégies des acteurs publics et des citoyens dans l'utilisation (ou non) des Applications de Recherche de Contacts (CTA). La recherche combine deux objectifs : d'une part, la compréhension comparée de la façon dont les autorités publiques et les institutions en charge de la pandémie covid19 intègrent les CTA dans leur politique de traçage, et plus généralement, leurs stratégies de lutte contre la pandémie, et suivent le processus de l'intention politique à la mise en œuvre. D'autre part, il explore dans quelle mesure les choix du gouvernement façonnent les décisions d'adoption des applications et leur utilisation par les citoyens. La recherche est basée sur trois lots de travail principaux et combine des enquêtes qualitatives et quantitatives, en particulier une enquête commune aux 3 pays auprès d’utilisateurs et non-utilisateurs de CTA, réalisée par panel en population générale afin d’identifier les dimensions explicatives des choix. Démarré le 1er mai 2021, le projet s’achève le 30 avril 2022.

 

Missions / fonctions assurées :

 partir des bases de données issues d’enquêtes déjà constituées, l’ingénieur(e) d's met en œuvre un ensemble de méthodes facilitant d’une part la gestion des données au sein de l’équipe (procédures PGD, documentation, mise à disposition) et d’autre part le traitement statistique des données dans une perspective comparative

 

Activités principales :

  • Caractériser (limites, biais, incohérences) les bases de données fournies
  • Élaborer le plan de gestion des données, ainsi que la documentation favorisant la gestion, le traitement, et la diffusion des données
  • Réaliser les analyses de données issues des enquêtes déjà constituées via les outils de statistiques descriptives et inférentielles, de visualisation et de machine learning (classification, régression)
  • Structurer, synthétiser et présenter (interpétation, visualisation) les résultats des analyses de données
  • Participer à la diffusion des résultats auprès de la communauté́ scientifique nationale et internationale (publications, colloques, rapports de recherches...)

 

Évènement - Résultat(s) objectif(s) fixant la fin de la mission de l’agent

La mission prend fin au terme du contrat à durée déterminée (8 mois). Il est attendu de l’ingénieur(e) d’avoir produit :

  • la documentation complète décrivant les données et un rapport d’analyse des faiblesses et robustesses de l’enquête ;
  • une note méthodologique précisant l’ensemble des traitements réalisés ;
  • un rapport final synthétisant les principaux résultats des traitements statistiques.

 

Modalités d’évaluation et de contrôle de l’atteinte des résultat(s)

Tout au long du contrat, il est attendu de l’ingénieur(e) d’études qu’il participe aux réunions de suivi du projet et y présente régulièrement (ppt ou autre) ses travaux et avancées. Chaque opération de traitement devra donner lieu à un rapport intermédiaire. L’évaluation du travail accompli sera effectuée par les membres de l’équipe projet en référence aux objectifs fixés régulièrement tout au long de la mission.

 

Restriction ou contraintes liées au poste : environnement de travail, horaires, astreintes ou déplacements particuliers

La prise de poste peut intervenir à partir du 1er septembre 2021, en fonction de la disponibilité́ de la personne recrutée. La durée du contrat est de 8 mois. Les horaires seront les horaires de bureau habituels dans un établissement d’enseignement supérieur et de recherche, tels qu’en usage au sein de l’Université́ Grenoble Alpes. L’alternance de périodes de travail en présentiel ou en télétravail dépendra des règles en vigueur en lien avec la crise sanitaire et sera établie selon une organisation déterminée avec l’équipe de recherche. Des déplacements peuvent être envisagés dans le cadre des activités liées au poste, pour des réunions et des manifestations scientifiques en France.

 

Profil recherché

 

Compétences métier/savoir-faire (compétences techniques/opérationnelles, relationnelles, managériales)

  • Aptitude à appréhender les domaines de recherche concernés par le programme ANR COVOMM : sociologie de l’innovation et des usages, sociologie des risques, analyse des préférences de consommation.
  • Compétences avancées en matière d’enquêtes par questionnaire et d’analyse des données quantitatives et machine learning. Une maîtrise avancée du logiciel R est attendue, et des compétences en matière d’outils de gestion de panel seront appréciées.

 

Savoir être (qualités professionnelles, aptitudes, attitudes/comportements attendus)

  • Maîtrise des techniques de communication scientifique écrites et orales pour les sciences sociales, bonnes qualités rédactionnelles.
  • Autonomie, capacité́ de prise de décision, adaptabilité́, bonnes capacités d’initiative et d’organisation.
  • En raison de la nature collective de la recherche menée dans le cadre du programme COVOMM, en collaboration entre des chercheurs(e)s et des ingénieur.es au sein d’équipes situées dans des pays différents, la personne recrutée devra avoir un goût avéré́ pour le travail en équipe, une bonne maitrise de l’anglais et une appétence pour les relations interculturelles.

 

Mission d’encadrement (hiérarchique ou fonctionnel) : ☒ Oui ☐ Non

Nombre d’agent.s encadrés par catégorie : possible encadrement de stagiaire niveau M1.

Expérience professionnelle souhaitée : ☒ débutant           ☒ de 2 à 5 ans

Formation, diplôme, expérience souhaitée : Le ou la candidat(e) devra posséder un diplôme de niveau master 2 contenant une solide formation en techniques et outils d'analyse quantitative.

 

Informations générales

 

Durée du contrat : 8 mois

Salaire brut : pour quotité 100 % - entre 1 827,54 € et 2 389,86 € bruts par mois (selon expérience)

Date d'embauche prévue : 01 septembre 2021

Date limite de réception des candidatures : 30 juin 2021

Dossier de candidature :

  • Lettre de motivation pour les missions proposées
  • CV présentant l'expérience du/de la candidat.e et d’éventuelles réalisations
  • Copie du diplôme

La sélection des candidatures se fera sur dossier et entretien (en présentiel ou en visioconférence).

 

Contact pour les questions relatives aux fonctions et pour l’envoi du dossier de candidature : Céline Cholez (celine.cholez@grenoble-inp.fr)




Ouvert à tous