L’alternative entre scrutins majoritaire et proportionnel demeure réductrice

La réforme annoncée de la Constitution devrait être l’occasion de réfléchir à de nouveaux modes de scrutin qui permettent de rapprocher les électeurs de leurs représentants, plaident plusieurs chercheurs en sciences politiques dans une tribune au « Monde ».



Chercheur.e.s impliqué.e.s :