La Critique du Droit, des années 70 à nos jours, 13 et 14 mars 2008

Ce colloque organisé par le Cerdhap et Pacte aura lieu à l’IEP de Grenoble, Amphis B et D

co-organisateurs :

Martine.Kaluszynski, chercheure à Pacte (
Martine.Kaluszynski@iep-grenoble.fr)

et Jean-Charles Froment, Professeur de droit public (jean-charles.froment@upmf-grenoble.fr)

Secrétariat : Paola GERACI

Tél. : 04 76 82 57 28 Fax : 04 76 82 56 69

Créé il y a une trentaine d’années, le Mouvement « Critique du droit »
a réuni des juristes et politologues français (Lyon, Montpellier, Nice,
Saint-Étienne, Toulouse, Paris) qui, en se référant principalement
au marxisme, ont défini un projet scientifique et pédagogique en
rupture avec les recherches et enseignements en cours dans les
facultés de droit.

Aujourd’hui, le Mouvement a disparu mais son actualité est réelle
à la fois parce qu’il a donné lieu à des expériences pédagogiques
réussies, a engendré des institutions de recherche dont la qualité
est reconnue et parce qu’il semble avoir un certain écho chez de
jeunes chercheurs. Par ailleurs, des questions soulevées par ce
mouvement comme celle de l’enseignement reste totalement
ouverte.

Si la référence au marxisme a perdu de sa pertinence, le point de
vue critique reste d’actualité dans le domaine juridique.
Quelles en sont les expressions à travers, les objets, les thèmes, les
domaines ?

Quels sont les modes d’engagement social des juristes ?
Quelles sont les expériences pédagogiques qui se poursuivent ?
Le « juridique » doit être resitué dans son contexte social et
politique pour être justement évalué. C’est à quoi conduit le
point de vue critique qui, tout en prenant en compte la technique
juridique, défend la thèse selon laquelle le droit est aussi justiciable
des sciences sociales et doit faire l’objet d’une approche interdisciplinaire.
Jeudi 13 mars
9h00 – 9h15 : Accueil

9h15 – 9h45

- Sébastien Bernard, Doyen de la Faculté de Droit
- Olivier Ihl, Directeur de l’IEP de Grenoble
- Guy Saez, Directeur du PACTE
- Jean-Charles Froment, Directeur du CERDHAP

Matinée : Le mouvement Critique du Droit en son temps, sous la présidence de Jean-Jacques Gleizal, Professeur émérite de sciences politiques, UPMF

9h45-10h45

- Martine Kaluszynski, Chargée de recherches CNRS, PACTE-IEP de Grenoble : Le mouvement critique du droit : une histoire en chantier(s)
- Liora Israël, Maître de conférences à l’EHESS : Les années 70 et les mobilisations militantes du droit

10h45-11h00 Pause

11h00-12h30 Table ronde Regards croisés sur l’expérience Critique du Droit

- André-Jean Arnaud, Directeur de recherches émérite CNRS, titulaire de la Chaire UNESCO Violence et droits de l’homme : gouvernement et gouvernance.
- Régine Dhoquois, Maîtresse de conférences honoraire en droit et sociologie, Université Paris VII
- Danièle Lochak, Professeure émérite de droit public, UniversitéParis X
- Claude Journès, Professeur de sciences politiques, Président de l’Université Lyon II
- Philippe Dujardin, Politologue, CNRS, Conseiller scientifique au Grand Lyon
- Jacques Poumarede, Professeur d’Histoire du Droit, Université de Toulouse 1
- Paul Bouchet, Conseiller d’Etat honoraire, Ancien président de la Commission Nationale consultative des droits de l’Homme

12h30-14h00 Repas-Buffet

Après-midi : Expressions internationales de l’approche critique du Droit , sous la présidence de Michel Miaille, Professeur émérite de sciences politiques, Université de Montpellier I

14h00-14h30 L’approche critique du droit en Europe et en Amérique : analyse comparée

- Mauricio Garcia Villegas, Professeur de droit, Université nationale de Bogota, Colombie

14h30-15h45 L’approche critique du Droit en Amérique du Nord et en Amérique Latine

- Fabiano Engelman, Professeur, Université Fédérale de São Carlos, Brésil
- Maria Paula Saffon, Professeure de droit, Université des Andes, Colombie
- Jorge Esquirol, Professeur de droit, Florida International University, Etats-Unis

15h45-16h00 Pause

16h00-17h30 L’approche critique du Droit au Mahgreb

- Ahmed Laraba, Professeur de droit public, Université d’Alger
Discussion générale
Vendredi 14 mars
Matinée : L’expression de la critique du droit dans les disciplines : identités et croisements, sous la présidence de Evelyne Serverin, Directrice de recherches CNRS, Université Paris X

9h00-10h45

- Jacques Commaille, Professeur émérite de sociologie à l’ENS Cachan : Sociologie du droit et critique du droit
- Frédéric Audren, Chargé de recherches CNRS, CURAPP, Amiens: Histoire du droit et critique du droit

10h45-11h00 Pause

11h00-12h30

- Xavier Dupré de Boulois, Professeur de droit public, UPMF : Droit administratif et critique du droit
- Nader Hakim, Maître de Conférences en histoire du droit, Université Bordeaux IV : Droit privé et critique du droit

12h30-14h00 Repas-Buffet

Après-midi : Expressions contemporaines de la critique du
droit : formes, objets et acteurs
, sous la présidence de Jacques Chevallier, Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), Directeur du CERSA-CNRS

- Jacqueline Domenach, Professeure de droit public, Doyenne de la Faculté de droit, Université Paris X : L’enseignement du droit
- Emmanuel Dockès, Professeur à l’Université Lyon II, Directeur de l’IETL : Les relations de travail
- Frédéric Rolin, Professeur de droit public, Université Paris X : Nouvelles technologies et engagement social du juriste
- Diane Roman, Professeure de droit public, Université de Tours : Pauvreté et exclusion sociale
- Serge Slama, Maître de conférences, Université d’Evry-Val d’Essonne : Le droit des étrangers
15h30-16h00 Synthèse du colloque
- Antoine Jeammaud, Professeur de droit privé, Université Lyon II