Political Psychology in the Age of Trump

La psychologie politique à l'ère de Trump

[ANNULATION COVID-19] Evènement annulé en raison de la crise sanitaire due au coronavirus

 

Invité : Jeffery Mondlak (University of Illinois)

 

Le président Donald Trump a été critiqué pour de nombreuses raisons, et les psychologues politiques devraient peut-être applaudir Trump pour sa revitalisation de leur domaine. L'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis en 2016, son mandat et sa campagne de réélection en cours en 2020 ont soulevé de nombreuses questions importantes. Ces questions invitent à l'examen des psychologues politiques. Dans cette conférence, trois grandes questions seront examinées. Premièrement, qu'implique le succès de Donald Trump pour l'enquête sur la psychologie du leadership ? Des cadres théoriques importants, tels que l'approche du "caractère présidentiel" de Barber et le modèle de la "triade noire", fournissent-ils des indications utiles sur les implications d'une présidence de Trump ? Deuxièmement, quelle perspective explique le mieux le succès électoral de Donald Trump ? Trump doit-il être considéré comme un leader populiste, une figure qui a exploité le sentiment autoritaire, quelqu'un qui a capitalisé sur les divisions raciales et de classe génériques, ou autre chose ? Troisièmement, que suggère l'ère Trump en ce qui concerne la compétence des citoyens ? Aux États-Unis, la polarisation partisane abonde, le grand public est confronté à un environnement d'information souvent dominé par des affirmations fausses et trompeuses, et la capacité des citoyens à porter des jugements politiques bien fondés est mise en doute. Comment les psychologues politiques devraient-ils aborder ces préoccupations, et quelles contributions substantielles devraient-ils s'efforcer d'offrir ?




Contact : 
Simon Persico
Courriel : 
Cycle de séminaire : 
Ouvert à tous