La république rêvée des médecins Pouvoir médical et santé publique dans l’Empire français

La république rêvée des médecins Pouvoir médical et santé publique dans l’Empire français

« Un médecin gouvernait seul, pendant la Seconde Guerre mondiale, une région entière du Cameroun. Il tentait d’y réaliser une utopie où la médecine guiderait toute la politique et où la politique deviendrait thérapie sociale… »
L’histoire du docteur David ressemble à un rêve exaucé : celui d’un monde réinventé par les médecins. Elle rappelle que les colonies furent, pour les hérauts de la santé publique, des espaces d’exception affranchis des contraintes de la politique ordinaire, propices aux expériences grandeur nature. Celles de cet officier des Troupes coloniales furent totales. Les autorités françaises les présentèrent comme des succès. (Site de l’éditeur). Les archives, les témoignages et les traces, collectées jusque dans la végétation, en livrent une image plus troublante.
C’est dire qu’au-delà même de l’itinéraire frappant du docteur David, l’intervention de Guillaume Lachenal invite à une réflexion collective sur le croisement des disciplines, sur l’enquête de terrain, sur la pratique et la panoplie des sources, ou sur la gestion de l’héritage foucaldien.

 

Chercheur invité : Guillaume LACHENAL

Guillaume Lachenal est maître de conférences en histoire des sciences à l’Université Paris-Diderot. Il a également publié Le médicament qui devait sauver l’Afrique. Un scandale pharmaceutique aux colonies (La Découverte, 2014).

 



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Cycle de séminaire : 
Ouvert à tous