Lavinia Blanquet débute une thèse à Pacte

Lavinia Blanquet débute une thèse à Pacte

Sujet de thèse : Vers une meilleure compréhension de la place des villes moyennes dans les systèmes territoriaux métropolitains – une analyse des fonctions productives et résidentielles des villes moyennes sous influence métropolitaine.
Directrice de thèse : Magali Talandier

 

Après trois années passées à l’Université de Greenwich, au Royaume Uni, où j’ai obtenu l’équivalent d’une licence en management de projets, j’ai décidé de poursuivre mon parcours dans le domaine des sciences du territoire. J’ai ainsi rejoint le master Ingénierie du Développement Territorial et de la Transition, à l’Université Grenoble Alpes, grâce auquel j’ai pu, d’une part, m’enrichir de diverses expériences professionnelles et, d’autre part, développer de solides connaissances théoriques à travers la rédaction de plusieurs mémoires mais aussi par de riches échanges avec les enseignants-chercheurs. Ce master a nourri un double intérêt pour le monde de la recherche et le monde des praticiens.
J’ai désormais la chance de pouvoir faire dialoguer, au quotidien, ces deux approches, en débutant une thèse Cifre, sous la direction de Magali Talandier, en partenariat avec les Agences d’urbanisme de Lyon et de Saint-Etienne. La recherche portée par cette thèse a pour vocation d’alimenter les études des deux Agences d’urbanisme et d’accompagner les stratégies de leurs territoires partenaires, tout en contribuant à une production de connaissance scientifique sur l’étude des villes moyennes dans les systèmes territoriaux.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous