Les « gilets jaunes », aux confins de la Révolution française et de l’individualisme post-moderne

Les « gilets jaunes », aux confins de la Révolution française et de l’individualisme post-moderne

Article paru dans The Conversation. Auteur : Alain Faure

 

Extrait : 

Les sondages montrent que, passé l’effet de surprise, la révolte des « gilets jaunes » a été favorablement perçue dans la société française. Principalement parce que les reportages sur les mobilisations des ronds-points et les réseaux sociaux ont su mettre en image, de façon saisissante, l’évidence d’inégalités et de souffrances perçues comme croissantes et intolérables. La révolte s’est accompagnée de la conviction que les « élites » en étaient la cause première. 

 

Article à retrouver sur le média The Conversation.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous