Les sols, nouvelle frontière pour les savoirs et les politiques de l’environnement

Les sols, nouvelle frontière pour les savoirs et les politiques de l’environnement

Lors de cette séance, Germain Meulemans et Céline Granjou présenteront le dernier numéro de la Revue d’Anthropologie des Connaissances, qu’ils ont coordonné. L’objectif de ce numéro est de s’intéresser aux conditions, modalités, et effets de la production des savoirs sur les sols (pédologie, agronomie, écologie, écotoxicologie, sciences de l’environnement, géologie, sciences de la zone critique…) à l’heure où une série de mutations renouvellent profondément les enjeux de la connaissance et de la gestion des sols. Ils reviendront d’abord sur la trajectoire du sol dans les sciences humaines et sociales, d’objet périphérique ou invisible à un ensemble de réflexions pionnières pour penser les enjeux politiques et éthiques du non-humain. Ils présenteront ensuite trois fronts de transformation des savoirs sur les sols, d’abord autour de reformulations des concepts et outils de la science des sols ; ensuite, dans la prise en compte croissante des sols dans les projets d’aménagement et le développement de nouvelles pratiques collectives de retour au sol des déchets organiques ; enfin, autour des enjeux d’enfouissement des déchets industriels et de la façon dont l’agentivité des sols et sous-sols déjoue parfois les espoirs placés dans un « sol poubelle ». Ils présenteront et situeront les différentes contributions au numéro spécial vis-à-vis de ces trois domaines.

 

Germain Meulemans est docteur en anthropologie des universités d'Aberdeen et de Liège. Entre 2018 et 2020, il effectue un postdoctorat IFRIS au Centre Alexandre Koyré (EHESS, CNRS, MNHN), où il s’intéresse aux rapports entre sols et villes et à l’émergence de nouvelles sciences et techniques du sol urbain. Il a rejoint Pacte en octobre 2020 pour un postdoctorat sur le projet Still on the map ! Les communautés du delta du Mississipi à l’épreuve de la disparition des sols, piloté par Jennifer Buyck.

Céline Granjou est directrice de recherches en sociologie des sciences et de l’environnement à Inrae, Lessem, Univ. Grenoble Alpes, et chercheure associée au Laboratoire Interdisciplinaire Science Innovation Société, Lisis, Paris Marne la Vallée. Elle s’intéresse aux rapports au sol, aux régimes d’anticipation environnementale et aux politiques de la biodiversité et du changement climatique. Elle coordonne le projet ANR POSCA ‘The promises of Soil Carbon Sequestration : Innovation, Organisations, Knowledge’ (2021-2025)

 



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Contact : 
meulemans.germain@gmail.com
Ouvert à tous