Mariame Bodian soutient sa thèse

Sujet : Enjeux de pouvoirs et rapports au pays d’origine dans les associations d’immigrés diolas en France

 

Résumé : Cette thèse revient sur les migrations diolas et les évolutions identitaires qui accompagnent ces populations au contact d’autres groupes, et à la faveur des déplacements de personnes.

L'immigration diola très peu étudiée, est abordée dans cette thèse, à travers les associations, informelles ou celles qui relèvent de la loi 1901, pour celles légitimées par l’autorité préfectorale en France.

Ces regroupements constituent un creuset par excellence, pour analyser les enjeux de pouvoirs chez des populations héritières d'une autre forme de pouvoir. Les liens envers le lieu d'origine questionnent au-delà des parcours migratoires, les histoires, les politiques et les identifications de ces immigrés et de leurs descendants.

Les enjeux de pouvoir et les interactions entre les immigrés et leurs parents restés au pays seront donc analysées sous le prisme des migrations et des coopérations bilatérales. Le contexte politique et économique est un facteur très important dans cette étude.

 

Jury :
Madame Ewa Bogalska Martin
Professeur de sociologie, université de Grenoble Alpes (Présidente)
Monsieur Christophe Daum
Maître de conférences HDR en sociologie, université de Rouen, (Examinateur)
Madame Odile Journet-Diallo
Directrice d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes (Rapporteur)
Monsieur Mahamet Timera
Professeur de sociologie, Université de Paris VII Denis Diderot (Rapporteur)




Courriel :