Modéliser les trajectoires biographiques pour comprendre les dynamiques des  structures des relations sociales

Modéliser les trajectoires biographiques pour comprendre les dynamiques des structures des relations sociales

L’élaboration des « modèles réduits » de la réalité semble être au coeur même des sciences sociales.

Or, le recours à la modélisation oblige à s’interroger sur les outils, les modalités et les rationalités dont elle dépend. Pierre Mercklé, professeur de sociologie à l’Université Grenoble Alpes, revient sur la notion de modélisation pour nous présenter ses apports et ses limites.

À partir du cas de la modélisation de la persécution des Juifs de Lens entre 1940 et 1945, il s’agira de réfléchir plus globalement aux articulations possibles entre trajectoires biographiques et dynamiques des structures de relations sociales.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Contact : 
Chloé ALEXANDRE et Juan Felipe DUQUE
Cycle de séminaire : 
Ouvert à tous