Pensée radicale, amour libre et espace transnational de la cause des femmes à la fin du XVIIIème siècle : le cas d’une utopie féministe célèbre et oubliée

Pensée radicale, amour libre et espace transnational de la cause des femmes à la fin du XVIIIème siècle : le cas d’une utopie féministe célèbre et oubliée

L'Empire des Nairs imagine une société dans laquelle mariage et paternité ont été abolis. L'amour et la sexualité y sont libres pour les deux sexes. Les femmes sont payées par l'État pour s'occuper des enfants. Les hommes, libérés de toute responsabilité paternelle, mettent leur énergie au service de la politique, de la science ou de la guerre. Cette utopie d’abord publiée en allemand, puis en anglais et en français, connaît de multiples éditions entre 1793 et 1837. Son auteur, James Henry Lawrence, se réclame du féminisme. Mais une société qui charge exclusivement les femmes du soin des enfants peut-elle être considérée comme féministe ? Promouvoir l'amour libre, à une époque où l'on ne maîtrise pas la contraception, n'est-il pas une vision androcentrée de l'égalité des sexes ?

On répond à ces questions en comparant les propositions de Lawrence avec la législation française et les œuvres féministes anglaises et allemandes sur le mariage et la paternité dans l'espace transnational de la cause des femmes des années 1790. Cette première séance accueillera Anne Verjus.

 

-- Dates des séances suivantes --

 

>> Agnès Callu | Grenoble. Sociologie des organisations et des élites culturelles post 1945  • 24 octobre 2018 • 14h à 16h • salle Domenach (IEP)

 

>> Emmanuel Blanchard | Autour d’une Histoire de l’immigration algérienne en France (Paris, La Découverte, 2018) : apports d’une perspective socio-historique• 22 novembre 2018 • 14h00 à 16h30 • salle Domenach (IEP)

 

>>Claire Marynower | Autour de L’Algérie à gauche. Socialistes à l’époque coloniale (Paris, PUF, 2018) • 6 décembre 2018 • 14h à 16h • salle Domenach (IEP)

 

>>Guillaume Lachenal | La république rêvée des médecins. Pouvoir médical et santé publique dans l’Empire français • 31 janvier 2019 • 14h à 16h • salle Domenach (IEP)

 

>>Stéphane Beaud | Autour de La France des Belhoumi. Portraits de famille (1977-2017) (Paris, La Découverte, 2018) • 8 mars 2019 • 14h à 16h •salle Domenach (IEP)

 

>>Léa Renard | Socio-histoire des catégories statistiques de l’altérité : Migration et nationalité en France et en Allemagne (1880-2010) • 18 avril 2019 • 14h à 16h • salle Domenach (IEP)




Cycle de séminaire :