Rayan Haidar Ahmad soutient sa thèse

Rayan Haidar Ahmad soutient sa thèse

Sujet de thèse :  La proximité comme levier d’aménagement et de développement territorial : Le cas des maisons d’hôtes au Liban

 

Thèse dirigée par Jean-Christophe DISSART, Professeur, Université Grenoble Alpes et codirigée par Amal ABOU FAYAD, Professeure, Université Libanaise

 

Composition du jury

Madame Amal ABOU FAYAD, Professeure, Université Libanaise, Co-Directrice de thèse
Monsieur Olivier BESSY, Professeur, HDR, Université de Pau, Président
Monsieur Jean-Christophe DISSART, Professeur, Université Grenoble Alpes, Directeur de thèse
Monsieur Améziane FERGUENE, MCF, HDR Université Grenoble Alpes, Membre
Madame Leïla KEBIR, Professeure, HDR, Université de Lausanne, Rapportrice

Monsieur Charbel Salloum, Professeur à l'Université Saint-Esprit de Kaslik (Liban)

 

 

Résumé
Ces dernières années, le tourisme rural suit un développement rapide car les touristes, qu’ils soient internes ou externes, cherchent des endroits tranquilles pour échapper au pléonasme et au stress quotidien. Ils trouvent leur destination de vacances dans les villages où ils peuvent bénéficier du repos, de l’air frais, de la bonne nourriture saine ainsi que du sport facilement accessible, à savoir la randonnée. Dans ce contexte, nous avons choisi de traiter la question de l’hébergement dans les maisons d’hôtes, une activité récente mais non organisée. Le ministère du tourisme est conscient de ce problème. Nous nous sommes engagés à étudier cette activité d’hébergement afin de présenter des solutions qui peuvent développer le travail des maisons d’hôtes et le tourisme rural ultérieurement.

Une enquête a été faite auprès de quarante-quatre maisons d’hôtes réparties sur tout le territoire libanais. Nous avons soulevé leurs problèmes et nous les avons traités suivant une étude approfondie de la proximité géographique, organisationnelle et institutionnelle. Le traitement des données collectées suite aux entretiens passés nous a permis de tester les deux hypothèses.
H1 : La proximité peut répondre aux problèmes d’organisation et de performance des maisons d’hôtes.
H2 : La touristification des ressources locales dans les villages ruraux contribue au développement du secteur des maisons d’hôtes et par la suite au développement territorial.

 

Notre recherche nous a permis de conclure que les trois pôles extrêmes des proximités constituent un handicap qui peut ralentir l’activité dans les maisons d’hôtes. De plus, les maisons d’hôtes indépendantes travaillent d’une façon relativement non systématique, ainsi, le service produit ne répond pas aux qualités demandées par les touristes. Enfin une situation intermédiaire de proximité pourra améliorer le travail dans les maisons d’hôtes. Des recommandations au niveau de l’aménagement du territoire ayant pour but d’assurer une meilleure piste de travail pour les maisons d’hôtes ont été déterminées.

 

 

Mots Clés :
Maisons d’hôtes, Proximité, Développement territorial, Aménagement



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Courriel : 
Ouvert à tous