Renaud Bécot rejoint le laboratoire Pacte

Renaud Bécot rejoint le laboratoire Pacte

Le laboratoire accueillera un nouveau membre à la rentrée : Renaud Bécot, actuellement secrétaire du Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale (le Ruche). Ses travaux s’inscrivent au croisement de l’histoire environnementale et de l’histoire sociale des mondes du travail. 

 

Soutenue en 2015, sa thèse portait sur la mutation des préoccupations environnementales au sein des organisations syndicales ouvrières dans la France d’après-guerre et jusqu’aux années quatre-vingts. Par la suite, il a participé à une recherche collective portant sur l’histoire des impacts écologiques des politiques d’aménagement du territoire. En s’intéressant particulièrement à l’industrialisation et à l’équipement touristique des littoraux de l’Europe méditerranéenne, cette enquête  permettait d’éclairer l’articulation entre les dynamiques d’anthropisation et de protection des écosystèmes, en inscrivant ainsi les politiques environnementales dans une longue durée. Ses travaux se sont également portés vers l’évolution de l’action publique en matière de santé environnementale et de santé au travail, en coordonnant plusieurs dossiers de revue parus ou à paraître prochainement.

 

Enfin, ses travaux en cours s’orientent vers une histoire sociale et environnementale des mondes du travail pétrolier. Cette recherche vise à repenser l’histoire des activités pétrolières au prisme de leurs impacts sanitaires et écologiques, en s’intéressant autant aux dynamiques d’industrialisation que de désindustrialisation dans les territoires du raffinage en Europe occidentale. De part son profil transversal, son équipe de rattachement est encore à l'étude, mais le choix final se fera entre Environnements et Régulations.

 



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Contact : 
Renaud Bécot
Courriel : 
Ouvert à tous