Rencontre "l'hospitalité défiée par les migrations", avec le Bureau des dépositions et le collectif PEROU

Rencontre "l'hospitalité défiée par les migrations", avec le Bureau des dépositions et le collectif PEROU

Avec l’implantation, en 2013, d’un Centre d’accueil de demandeurs d’asile à proximité du château de Goutelas, l’enjeu planétaire que sont les migrations internationales est devenu un défi très local pour les habitants du Forez. Dans le cadre de la biennale Traces, cette nouvelle édition des rencontres L’hospitalité défiée par les migrations s’intéresse plus particulièrement aux actions menées par les artistes dont la pratique interroge et bouscule les limites du droit. Débats d’idées, interventions artistiques, spectacles pour les plus jeunes, ces deux journées réunissent, en public et à la radio, chercheurs, artistes, militants et citoyens.

 

Formé en 2018 à Grenoble au squat du Patio solidaire, le Bureau des dépositions réunit dix co-auteurs et co-autrices aux statuts administratifs différents (avec ou sans papiers, en demande d’asile ou non). Avec une approche souvent originale, ils plaident sur scène et devant les tribunaux leur liberté de création artistique. À Goutelas, ils sont acceuilis avec une forme publique et radiophonique, Œuvrer les limites du droit, pour partager des points de vue et des pratiques artistiques, politiques et juridiques



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous