Sara Maria Guzman Ortiz soutient sa thèse

Titre de la thèse : Construction Sociale des Technologies: Participation des acteurs locaux et développement sociotechnique. Proposition théorique et méthodologique. Analyse du cas Computadores para Educar en Colombie.

 

Résumé : Nous allons délimiter et analyser la problématique liée à l’utilisation et l’appropriation de Technologies de la Communication et de l’Information (TIC’s) en contexte éducatif, en particulier dans les pays en voie de développement, où des difficultés d’orientation du développement social surgissent à partir de leur usage, parce qu’elles aboutissent à des formules déterministes qui renforcent l’orientation linéaire de la relation technologie-développement. Dans ce sens, les institutions responsables de la prise de décisions politiques qui exigent la mise en place de mécanismes de planification gouvernementale (priorisation de la dépense publique) et d’investissement, conçoivent des programmes d’informatisation des écoles basées sur cette conception linéaire, caractérisée par un sens palliatif et d’assistance, qui finissent par générer des relations de paternalisme et de dépendance. Dans ce contexte, le projet de recherche prétend élaborer une proposition d’analyse sociotechnique des technologies aussi bien théorique que méthodologique pour faire face au problème de la relation technologie-éducation à travers l’analyse du cas colombien du programme Computadores para Educar (CPE). La présente recherche doctorale propose comme objectif principal d’étudier les relations entre les acteurs impliqués dans les processus d’insertion des ordinateurs dans les écoles publiques, en prenant comme base d’analyse le programme d’État CPE. Nous nous demandons alors, quelles sont ces nouvelles relations entre les utilisations des technologies et le rôle des enseignants et des élèves dans cette nouvelle école dans laquelle le rôle des technologies paraît si essentiel et important, mais dont les résultats de l’inclusion des technologies en processus pédagogiques paraissent peu significatifs. La question centrale de notre recherche serait la suivante: Quelles relations se sont nouées, et de quelle manière, entre les acteurs concernés par le processus d’introduction des ordinateurs au sein des écoles ayant reçu les ordinateurs fournis par le programme CPE, en Colombie, au cours de la période 2004-2008 ?

 

Composition du jury proposé

  • M. DOMINIQUE VINCK - Communauté Université Grenoble Alpes - Directeur de these
  • Mme Widad MUSTAFA EL HADI - Université de Lille III, Laboratoire GERiiCO Université de Lille 3 - Rapporteur
  • M. Pierre  LE QUÉAU - Université Grenoble Alpes, Grenoble PACTE - Examinateur
  • M. Philippe COTTIER - Université de Nantes - Examinateur
  • Mme Maria Belen ALBORNOZ - FLACSO (Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales), antenne équatorienne - Rapporteur
  • Mme Céline GRANJOU - IRSTEA - Examinateur


Chercheur.e.s impliqué.e.s :