Séverine Louvel, sociologue, de retour de l'Université de Californie à Los Angeles

Séverine Louvel revient à Sciences Po Grenoble et à PACTE après deux années passées comme Visiting Associate Researcher à l’Institute for Society and Genetics de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et en délégation CNRS à Epidapo.

L’Institute for Society and Genetics est un département interdisciplinaire de UCLA dans lequel des biologistes, des anthropologues, des historiens et des sociologues analysent l’enchevêtrement de processus biologiques et sociaux qui caractérise bon nombre de problèmes contemporains.

Epidapo (Epigenetics, Data and Politics) est une Unité Mixte Internationale du CNRS associée à UCLA et hébergée à l’Institute for Society and Genetics. Elle regroupe des biologistes et des chercheurs en sciences sociales qui analysent les avancées scientifiques et les projets politiques associés à l’épigénétique dans des domaines tels que l’alimentation, l’âge ou le genre.  

Lors de son séjour à UCLA, Séverine Louvel a développé un projet de recherches en Science and Technology Studies sur l’épigénétique environnementale. Récent et controversé, ce domaine interdisciplinaire analyse la manière dont « l’environnement » au sens large (la pollution, les toxiques, la nutrition, le style de vie, le stress, le milieu social) influence l’expression des gènes et agit tout au long de la vie sur la santé, voire parfois de manière inter- voire transgénérationnelle. Dans son programme de recherches, S. Louvel explore notamment les deux questions suivantes :

- Pourquoi « le début de vie » est-il devenu une fenêtre temporelle privilégiée de l’étude des conséquences épigénétiques de l’environnement, au détriment de quelles approches épidémiologiques et avec quelles conséquences sociopolitiques ?

-L’épigénétique est-elle amenée, comme l’avancent bon nombre d’auteurs en sciences sociales, à renouveler les termes des débats anciens relatifs aux frontières entre le biologique et le social, les sciences du vivant et les SHS ?

Séverine Louvel conduit ce programme de recherches dans le cadre de collaborations disciplinaires (avec C. Guaspare et M. Dubois, sociologues, Epidapo) et interdisciplinaires (avec E. Vilain, biologiste, Epidapo et UCLA ; avec P. Allard, toxicologue, UCLA).



Chercheur.e.s impliqué.e.s :