Simon Godard, maître de conférence en histoire, rejoint Pacte

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Strasbourg, agrégé et docteur en histoire, Simon Godard est maître de conférences en histoire à Sciences Po Grenoble et rattaché au laboratoire Pacte depuis septembre 2017.

Il a soutenu en 2014 une thèse en cotutelle (Université de Genève, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) intitulée « Construire le ‘bloc’ par l’économie. Configuration des territoires et des identités socialistes au Conseil d’Aide Économique Mutuelle (CAEM), 1949-1989 ». Ce travail, qui exploite les archives est-allemandes et soviétiques, ainsi que celles d’organisations internationales comme le CAEM et l’ONU et des entretiens, a interrogé le rôle de la coopération économique internationale dans la construction d’une Europe socialiste pendant la guerre froide. C’est la socialisation transnationale des économistes venus d’URSS et des démocraties populaires, travaillant pour le CAEM, qui est mise en avant, autant que les parallèles qui peuvent être établis avec l’histoire mieux connue de l’émergence d’une identité européenne autour de la construction communautaire à l’Ouest.

Il a poursuivi ses recherches entre 2015 et 2017 au Centre d’histoire sociale du XXe siècle et à l’IDHES de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en tant que post-doctorant du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique. Ses travaux portent désormais sur la construction d’une expertise économique dans les partis communistes ouest-européens (français et allemand) dans l’entre-deux-guerres et sur la circulation d’idées économiques (marché, planification, cogestion ouvrière) entre l’Est et l’Ouest de l’Europe au XXe siècle.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Partenaires :