Soutenance de HDR en aménagement et urbanisme

Soutenance de HDR en aménagement et urbanisme

Assemblage socio-énergétique et transitions bas carbone urbaines

HDR soutenue publiquement par Gilles Debizet 

 

Jury : 
Olivier Coutard, Directeur de recherche, CNRS LATTS (Rapporteur) 
Gabriel Dupuy, Professeur émérite de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Examinateur) 
Corinne Larrue, Professeure à l'Ecole d’Urbanisme de Paris (Rapporteur) 
Bernard Pecqueur, Professeur à l’Université Grenoble Alpes (Garant) 
Géraldine Pflieger, Professeur à l’Université de Genève (Rapporteur) 

 

La notion d’assemblage socio-énergétique proposée prête attention aux connexions au sein des systèmes énergétiques reliant production et consommation et aux acteurs qui « pilotent » des morceaux - des noeuds socio-énergétiques - de ces systèmes. 

Inspirée par la théorie de l’acteur-réseau sans pour autant respecter le principe de mise-à-plat, elle a été élaborée pour analyser les innovations sociotechniques relatives aux énergies renouvelables aux franges des réseaux publics ainsi qu’entre eux. Le poids des régimes sociotechniques et la spatialité de processus de transition bas-carbone ont ainsi été identifiés et qualifiés.

Des productions antérieures relatives à des cas d’études français (urbanisme et architecture négociés, TEPOS), suisse (planification énergétique communale) et nord-américain (politique de végétalisation des bâtiments) sont mobilisées pour ébaucher une extension de la notion aux systèmes métaboliques urbains. Alors que des circularités nouvelles bousculent les réseaux, la notion d’assemblage socio-énergétique participe au cadre analytique permettant de repenser la gestion des systèmes métaboliques urbains, des outils de planification et les modalités de solidarité trans-territoriale des transitions bas-carbone.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Contact : 
Gilles Debizet
Ouvert à tous