Valérie Poudray soutient sa thèse

Valérie Poudray soutient sa thèse

Titre de la thèse : Une lecture des dynamiques de transformation de l’action publique. Une recherche par le projet Ardèche Jeunesse Innovation Ruralité, sur des projets en design social, complétée par une analyse d’entretiens semi-directifs en France et au Québec

 

Composition du jury :

Anne COSTE, professeure à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble

Philippe GAUTHIER, professeur à l'Ecole de design industriel, Université de Montréal

Frédérique PALLEZ, professeure à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris

Martin VANIER, professeur à l'Ecole d'Urbanisme de Paris

 

Résumé:

Cette contribution vise à questionner un type de changement dans l’action publique : sa transformation. La recherche déployée prend en compte différents contextes territoriaux dans un cadre général d’analyse qualitative. Ancrée en géographie, cette thèse dialogue également avec des théories des sciences du design, des sciences de gestion et de la sociologie. Elle vise à comprendre et lire les mutations à l’œuvre dans les systèmes territoriaux, en s’intéressant notamment à l’arrivée du design dans l’action publique. Le terrain principal est le projet AJIR, un projet expérimental qui porte l’ambition de transformer l’action publique du territoire de l’Ardèche. Nous avons confronté les résultats de ce projet aux données issues de l’observation participante dans des projets du laboratoire Design et Société de l’Université de Montréal au Québec. Quatre projets ont été étudiés. Pour terminer, l’analyse a été complétée par 17 entretiens semi-directifs auprès d’acteurs de la transformation de l’action publique en France et au Québec.

 

Mots-clés : Transformation, évaluation, design, projets territoriaux, action publique,communauté territoriale, habiter, habitabilité.



Chercheur.e.s impliqué.e.s : 

Ouvert à tous