Type de publication:

Conference Paper

Source:

Septièmes Journées Scientifiques du Tourisme Durable, Tunis, Tunisia (2016)

Numéro d'appel:

hal-01807825

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01807825

Résumé:

Plusieurs programmes des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) ont mis l'accent et ont placé les analyses et les actions dans le cadre du développement soutenable. Cette notion polysémique renvoie aux dimensions économique, sociale et environnementale et à leurs dynamiques dans le long terme. Ainsi, dans son Rapport de 1987, Mme G.H.Brundtland définit le développement durable comme « un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». 1 Toutes les activités économiques peuvent s'inscrire dans ce cadre mais notre propos se limitera au secteur du Tourisme, qui occupe une place importante dans l'économie mondiale. Dans son rapport de 2014, l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) indique que ce secteur représente 9% du PIB mondial, 30% de la valeur des exportations de services et 1 emploi sur 11. 2 Toutefois, à ces performances sont associés un certain nombre d'excès et de difficultés, tels que le développement de l'urbanisation des zones touristiques, l'artificialisation des terrains, la collecte et le traitement des eaux usées et des déchets ménagers. Afin de prévenir et de limiter les effets négatifs, et dans le prolongement du Sommet de la Terre à Rio en 1992, l'OMT a précisé le contenu de la notion du Tourisme durable 3 en déclinant les dimensions économique, sociale et environnementale.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Economies and financesConference papers