Type de publication:

Articles

Source:

Gouvernement & action publique, Presses de sciences po, Volume 1, Ticket 1, p.11-35 (2012)

ISBN:

2260-0965

Numéro d'appel:

halshs-00825365

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00825365

Mots-clés:

legislation

Résumé:

La compétition entre projets partisans est souvent citée comme un élément constitutif de toute démocratie représentative. Si les littératures francophone et anglo-saxonne ont appréhendé différemment le lien entre compétition partisane et politiques publiques, les partis sont partout le parent pauvre des théories de l'action publique. S'inspirant des théories de la mise sur agenda et de la compétition sur enjeux, cet article plaide pour une reconsidération du poids de la variable partisane, en adoptant une approche à la fois globale et différenciée visant à établir dans quelles conditions les partis aux affaires influencent les politiques publiques. Pour cela, les données du Comparative Agendas Project offrent un instrument privilégié, dont nous illustrons les potentialités en testant plusieurs hypothèses sur le cas des activités législatives françaises entre 1981 et 2009.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

filet
Tag biblio :