Type de publication:

Conference Proceedings

Source:

Articulation performance et santé dans l'évolution des systèmes de production, Paris, France, p.93-100 (2015)

Numéro d'appel:

halshs-01214090

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01214090

Résumé:

Les formes de travail en sous-traitance sont susceptibles de fragiliser les ressources collectives del’équipe et de les reconfigurer. Ce mode d’exercice est marqué par des conditions de travail identifiées la plupartdu temps comme propices à la survenue de TMS. Notre objectif est (1) d’identifier comment un encadrant soustraitantpeut favoriser des régulations collectives dans l’activité des opérateurs encadrés (2) de déterminer dans quelle mesure il favorise ou met en oeuvre des régulations avec des salariés (opérateurs et/ou encadrants) de l’entreprise cliente. Deux études de cas ont été menées dans le secteur de la découpe de viande. Elles portent sur une analyse de l’activité de deux encadrants de proximité sous-traitants et mobilisent principalement des observations et des auto-confrontations. Deux situations contrastées apparaissent dans la manière dont les encadrants soutiennent ou non les régulations collectives de l’équipe, en fonction de facteurs contextuels influençant les conditions de travail des encadrants. Des régulations entre encadrants sous-traitant et client, pouvant être utiles à l’atteinte de la performance des sous-traitants mais aussi à la préservation de la santé des opérateurs, sont mises à jour. Elles laissent entrevoir des perspectives de recherche sur les collectifs de pairs englobant sous-traitants et entreprise cliente

Notes:

Humanities and Social Sciences/PsychologyConference papers

Equipe de recherche :