Type de publication:

Articles

Source:

Cahiers de géographie du Québec, Département de géographie de l'Université Laval, Volume 57, Ticket 160, p.87 à 114 (2013)

ISBN:

0007-9766

Numéro d'appel:

halshs-00868718

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00868718

Mots-clés:

ressources patrimoniales

Résumé:

Written shortly before the beginning of the dramatic events that are devastating Syria since March 2011, this article analyzes the relationship between territorial resources and tourism development in the city of Aleppo. Relying on a long historical approach, it first explains the transformation of this old urban territory, whose economy, widely based till the end of the 1990s on traditional craft, has been oriented, during the 2000s, towards a diversification process by the means of an integration of tourism as a complementary way of further development of its rich cultural heritage. In a second part, the analysis focuses on the role of the heritage resources in the socio-economic development of the city. Finally the conclusion of the article is that, in the current context of global competition between nations and regions, the future of Aleppo depends mainly on the capacity of local authorities and of the central government to build a mode of governance which is able to mobilize all the stakeholders in favour of a collective territorial development project. It is obvious that the armed conflict that is extending in Syria for over two years now, and that has destroyed a part of its institutions, is likely to invalidate the analysis. However, the balance of forces between the rebels and the government army is such today that a political solution, acceptable to all the parties, is quite possible in the near future. As long as this solution introduces a dose of regional autonomy from the central government, Aleppo's local actors are likely to restart, on a new basis, the dynamics of territorial development. In such a positive case, the analysis outlined in this article will regain its topicality.Rédigé un peu avant le début des événements dramatiques qui ravagent la Syrie depuis mars 2011, cet article analyse la relation entre ressources territoriales et développement touristique dans la ville d'Alep. Adoptant la perspective historique longue, il expose dans un premier temps la mutation de ce vieux territoire urbain dont l'économie, fondée largement jusque-là sur l'artisanat traditionnel, a été engagée, au cours des années 2000, dans un processus de diversification par intégration du tourisme comme voie complémentaire de mise en valeur de son riche patrimoine culturel. Dans un deuxième temps, l'analyse se focalise justement sur le rôle des ressources patrimoniales dans le développement socioéconomique de cette ville. La conclusion à laquelle aboutit la réflexion est que, dans le contexte actuel de concurrence globalisée entre pays et territoires, l'avenir d'Alep dépend en bonne partie de la capacité des autorités locales et du gouvernement central à imaginer un mode de gouvernance capable de mobiliser tous les acteurs autour d'un projet collectif de développement territorial. Il va sans dire que le conflit armé que vit la Syrie depuis plus de deux ans maintenant, et qui a détruit (en partie) ses institutions, est de nature à compromettre cette analyse. Toutefois, compte tenu du rapport des forces en présence, il n'est pas exclu qu'une solution politique, satisfaisante pour tous, soit trouvée dans un avenir proche. Pour peu que cette solution prévoie une dose d'autonomie des régions par rapport au pouvoir central, les acteurs locaux d'Alep auront à cœur de relancer sur des bases rénovées la dynamique de développement territorial. Dans une telle hypothèse (favorable), l'analyse esquissée ici retrouverait alors toute son actualité.

Notes:

Cet article poursuit, en l'approfondissant, une réflexion sur la dynamique territoriale/urbaine à Alep, engagée par les deux auteurs dans des travaux antérieurs, ayant donné lieu à des publications dans différentes revues spécialisées dans les questions du développement et de mutations spatiales.Humanities and Social Sciences/Economies and financesJournal articles

filet
Tag biblio :