Type de publication:

Miscellaneous

Source:

(2015)

Numéro d'appel:

halshs-01174292

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01174292

Résumé:

Cette monographie propose de reconstituer la trajectoire institutionnelle d’une offre innovante, l’agrégation d’effacement des consommateurs non industriels. Cette trajectoire permet de comprendre comment un sujet a priori technique, l’intégration des activités d’effacements dans le marché de gros de l’électricité, a pu devenir un sujet « politique », ce qui a entrainé une grande instabilité institutionnelle. Le basculement du registre « technique » vers le registre « politique » s’est accompagné d’une intervention des autorités politiques dans les activités de régulation, activités a priori prises en charge par une autorité indépendante. Ce basculement provient d’une vaste polémique provoquée par l’entreprise Voltalis, premier acteur présent sur l’activité de l’effacement diffus. Cette polémique a affaibli le raisonnement économique défendu par l’autorité indépendante et donc sa crédibilité. Cette monographie reconstitue les débats politiques, juridiques et techniques qui ont accompagné et suivi cette polémique, ainsi que l’important travail technique et juridique qui a été nécessaire pour stabiliser le cadre de cette activité. Elle s’appuie sur une étude systématique des documents publics produits dans cette période et sur des entretiens avec quelques acteurs impliqués.

Notes:

ANRHumanities and Social Sciences/SociologyPreprints, Working Papers, ...