Type de publication:

Conference Paper

Source:

3èmes rencontres scientifiques internationales « territoire, territorialisation, territorialité » « Les territoires et les organisations à l'épreuve de l'hybridation », Grenoble, France (2012)

Numéro d'appel:

halshs-01111255

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01111255

Résumé:

Proposition de communication 3èmes rencontres scientifiques internationales « territoire, territorialisation, territorialité » « Les territoires et les organisations à l'épreuve de l'hybridation » 28, 29 mars 2012, Grenoble « Des hybrides mobiles : le cas des navetteurs frontaliers de la Grande Région » Guillaume Drevon, Doctorant en Géographie, CEPS/INSTEAD -UMR PACTE CNRS 5194, Cette communication propose d'aborder l'hybridation à partir de l'observation des pratiques, de l'usage des nouvelles technologies et des comportements des navetteurs frontaliers dans leurs mobilités. Les frontières définies comme « a central constitutive element of contradictory world system (...) sites and agents of order and disorder in a dynamic global landscape » (Anderson , O'Dowd, 1999) sont traversées quotidiennement par des individus pour des motifs professionnels de consommation et de loisirs. Cette mobilité permet à chaque personne de réaliser son projet personnel, qu'il soit économique, affectif ou symbolique (Segaud, Brun et al. 2001). Le pôle économique luxembourgeois est particulièrement concerné par ces migrations avec chaque jour près de 150 000 frontaliers (source : STATEC) venus de France, d'Allemagne et de Belgique qui convergent vers le Grand Duché du Luxembourg. La moitié des frontaliers parcourt quotidiennement plus de quarante kilomètres pour accéder à l'emploi (Gerber, Ramm, 2004). A travers cette communication, nous proposons d'aborder les navetteurs de la Grande Région à travers l'observation de trois types d'hybridations qui les concernent :

Notes:

Humanities and Social Sciences/GeographyConference papers