Type de publication:

Articles

Source:

Montagnes Méditerranéennes, p.15-26 (2004)

Numéro d'appel:

halshs-00291494

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00291494

Résumé:

The upheavals of the agricultural world are important today with reflexions as well on the evolution of the model of production, of the trade of farmer as on the options of diversification of agriculture. The tourist services, leaned with the farm and indicated under the generic term of agritourism, are perceived like a possible way of adaptation of the exploitations. Remain that with the last general census of agriculture, 2,8 % of the exploitation were stated to exert a tourist service. This average however hiding place strong disparities according to areas, the nature of the agricultural productions as well as the contexts of tourist development. Moreover, the integration of activities of diversification, in particular touristic, appears in growth in the projects of installation of the exploitatios. Studies are leaning on the motivations of the exploitaitons, logics of these diversifications, in order to explain the situations of the agritourism and their relative development. One of the raised points is the organization of work, the task sharing within the exploitation to conclude the two functions, agricultural like touristic. In this context, the man-woman ration is ofen central to understand the operation and the viability of the exploitations. Also, the authors propose to refine these problems, on the one hand, by specifying how the roles of the woman and the man are taken into account or not in agriculture, bond with the organization of work an the other hand, by determining the consequences ont the local development in general. They use the cases of three departments, Savoie, Isère, Ardèche, representingf of the territorial contexts and the various developments agritouristic.Les bouleversements du monde agricole sont aujourd'hui importants avec des réflexions tant sur l'évolution du modèle de production, du métier d'agriculteur que sur les options de diversification de l'agriculture. Les prestations touristiques, adossées à l'exploitation agricole et désignées sous le vocable générique d'agritourisme, sont perçues comme une voie d'adaptation possible des exploitations. Reste qu'au dernier recensement général de l'agriculture, 2,8 % des exploitations se déclaraient exercer une prestation touristique. Cette moyenne cache de fortes disparités selon les régions, la nature des productions agricoles ainsi que les contextes de développement touristique. De plus, l'intégration d'activités de diversification, notamment touristiques, se révèle en croissance dans les projets d'installation des exploitations. Des études se sont penchées sur les motivations des exploitations, les logiques de ces diversifications, afin d'expliquer les situations d'agritourisme et leur relatif développement. Un des points soulevés est l'organisation du travail, le partage des tâches au sein de l'exploitation pour mener à bien les deux fonctions, agricole comme touristique. Dans ce contexte, le rapport homme-femme est souvent central pour comprendre le fonctionnement et la viabilité des exploitations. Aussi, les auteurs se proposent d'affiner la problématique, d'une part, en précisant comment les rôles de la femme et de l'homme sont pris en compte ou non dans l'agriculture, en lien avec l'organisation du travail et d'autre part, en cernant les conséquences sur le développement local en général. Ils s'appuient sur les situations de trois départements, Savoie, Isère, Ardèche, représentant des contextes territoriaux et des développements agritouristiques divers.