Type de publication:

Articles

Source:

Sciences de la Société, Presses universitaires du Midi, Ticket 66, p.3-13 (2005)

ISBN:

1168-1446

Numéro d'appel:

halshs-00311542

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00311542

Mots-clés:

politique

Résumé:

L'économie de la connaissance, entendue comme processus continu de développement du savoir et des innovations, est aujourd'hui prônée par les gouvernements politiques des pays industrialisés comme la voie de développement concurrentiel des villes et des régions à l'échelle mondiale. Cet avènement de la "connaissance stratégique" s'est accompagné de transformations fondamentales des cadres politiques et juridiques d'organisation de la propriété intellectuelle. On assiste à un mouvement de marchandisation accéléré qui affecte le statut même de ce bien public que constituait jusqu'à récemment le patrimoine intellectuel et scientifique. Cette mutation n'est pas sans soulever des enjeux éthiques, économiques et politiques essentiels, comme le traduit aujourd'hui le débat autour de la brevetabilité du vivant. Comment se construit la frontière entre "bien public" et "bien marchand" autour de cette denrée stratégique qu'est la connaissance? Comment se transforment les savoirs sous l'effet des processus de codification, de formalisation, d'instrumentation, qui participent aujourd'hui à leur production? Comment se redéfinissent les relations entre Science et Industrie dans un régime de co-production des savoirs et de partage des risques associés à l'innovation?

Notes:

Accessible en ligne à l'adresse suivante : http://w3.scsoc.univ-tlse2.fr/index.htmHumanities and Social Sciences/GeographyHumanities and Social Sciences/SociologyJournal articles

filet
Tag biblio : 
Equipe de recherche :