Type de publication:

Articles

Source:

Montagnes Méditerranéennes, p.6-44 (2005)

Numéro d'appel:

halshs-00280150

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00280150

Résumé:

Le paysage du bassin versant de l'Ouvèze a été façonné par l'homme depuis plusieurs millénaires. L'activité agricole a profondément transformé ces paysages depuis 2000 ans ; nous nous intéresserons à cette évolution sur les 2 derniers siècles à partir de l'analyse cadastrale et des outils de l'écologie du paysage. L'agriculture a subi de nombreuses mutations et crises perceptibles à l'échelle du bassin versant ; ce sont elles qui guideront notre analyse. Dans les années 1850, l'homme a colonisé l'espace de moyenne montagne avec une activité agricole forte. Celle-ci a conduit à une surexploitation du milieu et une surpopulation qui entraîna l'exode rural temporaire de la fin du 19ème siècle. Un demi-siècle plus tard, les contraintes liées à ces milieux empêchent le développement d'une agriculture intensive et mécanisée. La déprise agricole se fait alors sentir au niveau du paysage avec l'enfrichement des terrains agricoles abandonnés qui conduit à une propagation des landes à genêts. Ainsi, à l'heure actuelle, ce phénomène entraîne la fermeture du territoire sur le bassin versant de l'Ouvèze, et induit une réduction de la diversité paysagère qui connut son essor dans les années 50.