Type de publication:

Thesis

Source:

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2008)

Numéro d'appel:

tel-00413731

URL:

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00413731

Résumé:

Field researches articulate around two areas: on one hand, they concern the study of sustainable development through the analysis on the economic, social, institutional and environmental plans of the policies of development and great hydro-agricultural planning performed on a regional scale in the watershed of the Senegal river (Senegal, Mali, Mauritania and Guinea) and in the local scale in the territorial space located along the left bank of the river. On the other hand, they try to study or to understand how the international policies of development and particularly environmental management piloted and conceptualized by great international authorities (international institutions of United Nations, international NGO, international financial Institutions) are inserted into the implements of management or governance established at regional, national and local scale and how they are, at the end of different stages of incorporation, applied. <br />In a transverse way in these research areas, two other areas appear: first new principles or indicators relating to sustainable development and to environmental justice such as equity and participation are studied on these territories in order to understand better mechanisms or functioning of the models of development conveyed by international authorities on the territories of the south countries. Then, the analysis of great environmental international conventions since their elaboration through international negotiations with all polemics which follow from it (diversity of the actors, difference or opposition of stakes and interests of the actors and the geographical regions) until their application.Les travaux s'articulent autour de deux axes de réflexion : d'une part, ils portent sur l'étude du développement durable au travers de l'analyse sur les plans économique, social, institutionnel et environnemental des politiques de développement et des grands aménagements hydro-agricoles effectués à l'échelle régionale dans le bassin du fleuve Sénégal, puis à l'échelle locale dans l'espace territoriale situé le long de la rive gauche du fleuve. D'autre part, ils tentent d'étudier ou de comprendre comment les politiques internationales de développement et particulièrement de gestion environnementale pilotées et conceptualisées par les grandes instances internationales sont intégrées aux dispositifs de gestion ou de gouvernance établis aux niveaux régionale, nationale et locale et comment elles sont, au terme des différentes étapes d'intégration, mises en application. <br />D'une manière transversale à ces axes de recherche, apparaissent deux autres axes de réflexion : d'abord de nouveaux principes ou indicateurs relatifs au développement durable et à la justice environnementale tels que l'équité et la participation sont étudiés sur ces territoires afin de mieux comprendre les mécanismes ou le fonctionnement des modèles de développement véhiculés par les instances internationales sur les territoires des pays du Sud. Ensuite, l'analyse des grandes conventions internationales environnementales depuis leur élaboration au travers de négociations internationales avec toutes les controverses qui en découlent jusqu'à leur application avec les difficultés d'appropriation par les Etats du Sud des normes qui y sont élaborés et les conditionnalités de l'aide qui s'y rattachent.

Notes:

Olivier Soubeyran (Directeur de thèse)Georges Courade (Rapporteur)Luc Descroix (Rapporteur)Bernard Pecqueur (Examinateur)Humanities and Social SciencesTheses