Type de publication:

Articles

Source:

La revue de géographie alpine, Institut de Géographie Alpine, Volume 94, Ticket 1, Paris, France, p.9-19 (2006)

Numéro d'appel:

halshs-00068871

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00068871

Mots-clés:

gouvernance

Résumé:

En revendiquant d'être les autorités organisatrices du développement touristique dans la loi pour la montagne de 1985, les parlementaires et les élus des communes supports de stations ont endossé de lourdes responsabilités dont ils n'avaient certainement pas perçu toutes les dimensions politiques, économiques et sociales. En effet, la question de la coordination des acteurs, posée dès la promulgation de la loi pour la montagne, est toujours une question brûlante. A partir de la notion de gouvernance, cet article propose de dresser les principaux problèmes du partenariat public-privé en station. L'accent est mis sur les modes de relations entre acteurs. L'objectif est de montrer combien ils sont complexes lorsque l'on observe les relations formelles et informelles : problèmes de légitimité politique pour les autorités locales, déficit d'expertise, marge de manœuvre étroite pour les offices de tourisme, relations asymétriques entre acteurs publics et privés, émergence de revendications pour participer aux débats locaux de la part de la société civile locale. Ces problèmes posent la question de l'existence d'un lieu de négociation sur la gestion des stations, un lieu de gouvernance pour que se constitue un acteur collectif qui participe au débat sur le pilotage de la destination.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

filet
Tag biblio :