Type de publication:

Ouvrages

Source:

Fondation pour le Développement de la Sécurité Industrielle, Ticket 2016-1, p.42 (2016)

ISBN:

ISSN 2100-3874

Numéro d'appel:

halshs-01261650

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01261650

Mots-clés:

épreuves

Résumé:

Les incertitudes de différentes natures (technologiques, organisationnelles, liées au contexte) posent souventdes problèmes importants dans les grands projets technologiques, conduisant à des retards de livraison, desdépassements de budget et parfois à l’érosion des marges de sécurité dans la conception ou dans la mise enœuvre. La gestion des aléas, par des pratiques d’anticipation et d’adaptation, constitue une part importante dutravail des chefs de projet.Ce document propose une synthèse de la littérature académique sur la gestion de l’incertitude dans les grandsprojets technologiques. Il examine les limites des analyses de risques préparatoires, la manière dont sont géréesles alertes et autres signaux indiquant un écart par rapport aux plans, et comment les trajectoires de projet sontredéfinies pour chercher à remplir les objectifs malgré ces imprévus.Deux thèmes principaux sont traités :1. Les auteurs proposent une analyse des changements culturels induits par l’introduction du management parprojet, avec un accroissement important de l’autonomie des acteurs associé à des engagements de résultat.Cette organisation conduit à des pressions importantes sur les chefs de projet, qui assument personnellementune part importante des risques liés au déroulement des projets.2. Une second dimensions d’analyse concerne le concept clés de résilience organisationnelle, la capacitéd’une organisation à se saisir de signes avant-coureurs d’événements qui pourraient mettre en cause sasurvie et à trouver des stratégies d’adaptation qui permettent de limiter les effets des aléas. Il s’agit d’analyserles capacités de vigilance des acteurs et la manière dont ils interprètent les nouvelles informations au fur etmesure de leur apparition, les facteurs qui pèsent sur la détection des signaux importants et le traitementdes alertes, l’utilisation d’épreuves techniques pour valider la maîtrise des risques projets, la façon dont desdécisions sont prises en cours de projet. Une analyse des dynamiques organisationnelles et managérialesqui peuvent entraver une prise en compte précoce et satisfaisante des signaux faibles (biais d’engagement,silence organisationnel, les freins à la dissémination transversale des informations) est proposée.

Notes:

Humanities and Social Sciences/SociologyBooks

Tag biblio :