Type de publication:

Ouvrages

Source:

Fondation Abbé Pierre pour le Logement des Défavorisés, p.251 p. (2005)

Numéro d'appel:

halshs-00290239

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290239

Résumé:

Ce 10ème Rapport témoigne d'une situation paradoxale : la situation catastrophique du logement dénoncée dans nos précédentes éditions a été reconnue par le gouvernement, qui a annoncé ou décidé des mesures législatives pour la surmonter. Or la crise se durcit, entraînant des conséquences de plus en plus insupportables pour des millions de personnes. Parmi les phénomènes qui en sont la manifestation, l'augmentation du nombre des "sans domicile permanent", qui n'ont d'autre recours que l'itinérance entre les hébergements chez des tiers, des séjours en hôtels ou des passages en centres d'hébergement d'urgence ; l'exil des classes moyennes de plus en plus loin des centres-villes ; l'aggravation des statistiques concernant les explusions, et bien d'autres situations inacceptables encore... Les pouvoirs publics multiplient les annonces en s'engageant sur des objectifs de construction dont on sait qu'ils ne pourront pas être tenus. Plus préoccupant encore, l'éclatement des compétences liés à la décentralisation va fragiliser davantage la mise en oeuvre du droit au logement. Seule une mobilisation sans équivoque de l'Etat peut assurer la cohérence de l'action en faveur du logement des défavorisés, dont il doit absolument rester le garant.

Notes:

10e rapport