Type de publication:

Articles

Source:

Les Cahiers du Centre de recherches en économie appliquée pour le développement, Centre de recherches en économie appliquée pour le développement, Ticket 111, p.63-97 (2015)

ISBN:

1012-0009

Numéro d'appel:

halshs-01271762

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01271762

Mots-clés:

Système productif local

Résumé:

This object of this article is to study the question of the articulation between globalization and territoriality on the basis of a concrete case, that of the “Vallée de l’Arve” in Haute-Savoie, between Geneva and the Mont Blanc (also called “Technic-Vallée”). It is an LPS (local production system) structured around the screw-cutting industry which derived from watch-making activity, and consists in the machining of various metal components (by turning, milling, drilling…) destined for different industrial sectors, the car industry in particular. The “Vallée de l’Arve” economy is, indeed, a good example of local economy opened to the globalization, with the constraints this opening imposes, but also the opportunities it offers at many levels. Within this framework, the central questions raised in this article are as follows: what are the concrete forms taken by the international opening of the “Vallée de l’Arve” local economy? And what are the effects of this opening on the local territory of the “Vallée de l’Arve”?L’objet de cet article est d’aborder la question de l’articulation entre globalisation et territorialisation sur la base d’un cas concret, celui de la Vallée de l’Arve en Haute-Savoie, entre Genève et le Mont Blanc (appelée également « Technic-Vallée »). Il s’agit d’un SPL (système productif local) structuré autour du décolletage, activité dérivée de l’horlogerie et qui consiste en l’usinage de diverses pièces métalliques (par tournage, fraisage, perçage...) destinées à différents secteurs industriels, en particulier l’industrie automobile. La Vallée de l’Arve constitue, en effet, un bon exemple d’économie locale ouverte sur l’international, avec les contraintes que cette ouverture impose, mais aussi les opportunités qu’elle offre sur plusieurs plans. Dans ce cadre, la question centrale que l’on se pose est double : quelles sont les formes concrètes que prend l’ouverture sur le global de ce SPL et quelles sont les retombées de cette ouverture sur le territoire considéré ?

Notes:

Humanities and Social Sciences/Economies and financesHumanities and Social Sciences/SociologyJournal articles

filet
Tag biblio :