Type de publication:

Book Chapter

Source:

Chronotopies. Lecture et écriture des mondes en mouvement, Elya Editions, Grenoble, p.184-199 (2017)

ISBN:

979-10-91336-109

Numéro d'appel:

halshs-01612566

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01612566

Résumé:

La proposition chronotopique émerge à un moment particulier de convergence de trois mouvements : le développement de nouveaux outils, protocoles et technologies pour l'observation et la représentation, un contexte de pressions tem-porelles sur les individus, les groupes et les organisations et enfin la montée des attentes et contraintes de durabilité différentes pour une population qui a conscience de vivre l'anthropocène. Le fait saillant est « l’obligation chronotopique », c’est-à-dire le besoin d’observations et de représentations qui dépassent les cartes habituelles pour lire et écrire la société en mutation en pensant conjointement l’espace et le temps. Face à l’éclatement des espaces, des temporalités et des mobilités, laprise en compte du temps est une nécessité. Dans une ville « polyphonique », les conflits d’usage qui portaient traditionnellement sur l’affectation de l’espace, concernent désormais l’occupation du temps et la gestion des rythmes urbains. Le dialogue entre les disciplines met bien en évidence l’importance de cette prise en compte du temps et des temporalités, et la nécessité d'une observation des organisations et agencements à différents moments (jour, nuit), sur différentes durées, à différentes échelles spatiales, dans des situations statiques comme en mobilité. Face à la diversité et la complexité des morphologies, chercheurs et acteurs de la fabrique urbaine sont obligés de changer de regard, pour penser,concevoir et gérer la ville en prenant en compte de manière simultanée la matérialité urbaine, les flux et les emplois du temps.

Notes:

Humanities and Social Sciences/GeographyHumanities and Social Sciences/Architecture, space managementHumanities and Social Sciences/Political scienceHumanities and Social Sciences/SociologyBook sections

Equipe de recherche :