Type de publication:

Articles

Source:

Revue de l'OFCE, Presses de Sciences Po, Volume 2, Ticket 156, p.11-27 (2018)

ISBN:

1265-9576

Numéro d'appel:

halshs-01819688

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01819688

Résumé:

La carte de la religion majoritaire dans chaque pays européen montre que l'appartenance religieuse s'est bien transmise au fil des siècles depuis près de 2000 ans. On observe toujours sur la carte les fractures entre monde orthodoxe et christianisme occidental, entre catholicisme et protestantisme. Mais, depuis une soixantaine d'années, un processus de sécularisation s'est enclenché et la religion semble se transmettre nettement moins bien. D'une génération à l'autre, c'est aujourd'hui l'irréligion qui se transmet le mieux, tout particulièrement dans l'Europe de l'Ouest, la plus sécularisée. L'analyse est faite d'abord avec les données des European Values Studies (EVS), puis avec celles de l'International Social Survey programme (ISSP)

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

Equipe de recherche :