Type de publication:

Articles

Source:

Revue Politique et Parlementaire, Colin, Ticket 1090, p.113-120 (2019)

ISBN:

0035-385X

Numéro d'appel:

halshs-02058919

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02058919

Résumé:

Le mouvement des gilets jaunes est très original. Si, par certains aspects, il peut être comparé à d'autres mouvements sociaux - jacqueries paysannes, mouvement poujadiste, mouvement de mai 1968 - il s'en distingue aussi très nettement. Le mouvement est beaucoup plus populaire dans l'opinion que celui de Mai 1968. L'article analyse les résultats de sondages pour préciser qui se sent gilet jaune et qui s'implique dans le mouvement. Puis il utilise la théorie de Ronald Inglehart sur l'évolution des valeurs - du matérialisme au postmatérialisme - pour comprendre la nature de ce mouvement. Il est la marque de la permanence des valeurs matérialistes dans une population frustrée de ne pas bénéficier des fruits de la croissance, il est aussi souvent nationaliste et populiste, fortement opposé aux responsables politiques et aux journalistes, et manifestant une fréquente sympathie partisane pour le Rassemblement national et la France insoumise. Mais le mouvement correspond aussi à des attentes postmatérialistes, à travers la défense de formes de démocraties participatives.

Notes:

numéro de janvier-mars 2019Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

Equipe de recherche :