Type de publication:

Articles

Source:

Politiques et Management public, Institut de management public, Volume 25, Ticket 3, p.169-184 (2007)

ISBN:

0758-1726

Numéro d'appel:

halshs-00366480

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00366480

Mots-clés:

Allemagne

Résumé:

Cet article s'interroge sur les effets de la transformation du rapport public - privé dans le secteur de l'aviation civile sur les formes de production et de légitimation des choix aéroportuaires nationaux en France et en Allemagne. L'évaluation de l'impact exercé par les conflits autour de l'extension des aéroports Paris - Charles de Gaulle et Berlin - Schönefeld permet d'identifier les mécanismes d'ajustement de ce secteur d'action publique aux changements de contexte politiques, économiques et institutionnels amorcés au début des années 1970. Ces conflits ont accéléré la redéfinition des arrangements institutionnels internes au secteur de l'aviation civile après deux décennies d'instabilité sans pour autant mettre fin au traitement sectoriel et technique des enjeux liés au développement de ces infrastructures. <br />Cette réflexion sera organisée en trois temps : 1) la centralisation des politiques nationales du transport aérien a reposé sur le rôle central de l'Etat et du secteur public dans la structuration des secteurs nationaux de l'aviation civile ; 2) La diffusion des idées néo-libérales a fragilisé ces arrangements institutionnels intra-sectoriels et les formes de légitimation des décisions publiques sur les aéroports d'envergure internationale ; 3) Les conflits ont offert une opportunité aux acteurs non-étatiques du transport aérien d'influencer les modalités de transformation du rôle de l'Etat dans ce secteur d'action publique.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

filet
Tag biblio :