Type de publication:

Articles

Source:

Revue de Géographie Alpine, Institut de Géographie Alpine, p.17-26 (2004)

Numéro d'appel:

halshs-00291491

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00291491

Mots-clés:

Groupe de pressionJournal articles

Résumé:

The debate over the possibility of implementing a European mountain policy has been ongoing since the mid 1980s. Numerous pressure groups have been working to turn this possibility into reality by lobbying the different authorities in Brussels. The purpose of this article is to identify these groups, certain of which have been active for some thirty years. In most cases, they are made up of groups from national organisations. The diversity of the representations of the place occupied by mountain areas within the different European countries has for a long time hindered the emergence of convergent approaches. Significant changes have taken place, however, since the beginning of the 1990s. The diffusion of ideas relating to sustainable development at the Rio Conference of 1992, underlining the specific situation of the mountain areas of the world, has played a most important role. Analysis shows that the defence of sectional interests has evolved towards a defence of the mountain areas of Europe. At the same time, a Europeanization movement is gaining ground within the international organisations for the protection of nature. Will the recent grouping together of certain pressure groups into networks move us further along the road to an overall policy for the defence of the mountain areas of Europe?Les débats sur l'éventualité de mettre en oeuvre une politique de la montagne européenne sont en cours depuis le milieu des années quatre-vingt. De nombreux groupes de pression s'activent pour que cette éventualité devienne une réalité en intervenant auprès des différentes instances de Bruxelles. L'objet de l'article est d'examiner quels sont ces groupes de pression. Ils interviennent depuis une trentaine d'années pour certains. Ils sont le plus souvent constitués de regroupements d'organisations nationales. La diversité des représentations de la place des zones de montagne dans chacun des pays a longtemps nuit à l'émergence d'approches convergentes. De profondes évolutions ont eu lieu depuis le début des années quatre-vingt-dix. La diffusion des idées de développement durable au sein de la Conférence de Rio de 1992, mettant en exergue la situation spécifique des zones de montagne du monde, y est pour beaucoup. L'analyse montre que la défense des intérêts sectoriels évolue vers la défense de régions de montagne d'Europe. Parallèlement, un mouvement d'européanisation est en cours au sein des organisations internationales de la protection de la nature. Le rassemblement récent, en réseaux, de certains groupes de pression, dernière étape en cours, leur permettra-t-il d'aboutir ?

Notes:

Version anglaise : Pressure groups and the defense of European mountain. p. 27-37

filet