Type de publication:

Book Chapter

Source:

Politique comparée, Bruylant, Bruxelles (2018)

Numéro d'appel:

halshs-02410592

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02410592

Résumé:

Trade unions are little studied in political science apart from some pioneering works. Yet, in a developed liberal economy, unions are not just lobbies seeking for better wages, they fill a significant number of economic and social functions. The article gives a picture of unionization around the world and their situations in the major countries. Two main models emerge depending on whether the union is organized around the professions (Anglo-Saxon countries) or industries (Germany and Scandinavian countries). The differences relate to the workers concerned by the trade union action, its organization, its objectives, its repertoires of action and its relation to politics. Several factors explain the level of unionization and the difficulties that most unions face nowadays. Presence in the workplace appears to be everywhere the essential dimension. Manuscrit des auteurs. Toute citation doit se faire à partir de la version définitive parue dans l'ouvrage collectif dirigé par Yves Deloye et Jean-Michel De Waele.Les syndicats sont peu étudiés en science politique en dehors de quelques travaux pionniers. Pourtant, dans une économie libérale développée, les syndicats ne sont pas de simples groupes de pression recherchant de meilleurs salaires, ils remplissent un nombre important de fonctions économiques et sociales. L'article donne ensuite un tableau de la syndicalisation dans le monde et de la situation dans les principaux pays. Deux modèles principaux émergent selon que le syndicat est organisé autour du métier (pays anglo-saxons) ou de l'industrie (Allemagne et pays scandinaves). Les différences portent sur les catégories de salariés concernées par l'action syndicale, son organisation, ses objectifs, ses répertoires d'action et son rapport au politique. Plusieurs facteurs expliquent le niveau de la syndicalisation et les difficultés que rencontrent la plupart des syndicats. La présence sur le lieu du travail est partout la dimension essentielle.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceBook sections

Equipe de recherche :