Type de publication:

Ouvrages

Source:

Karthala, p.210 (2009)

Numéro d'appel:

halshs-00381850

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00381850

Mots-clés:

croire

Résumé:

Dans une approche sociohistorique, cet ouvrage retrace<br />l'évolution des sociétés latino-américaines à partir du fait religieux, et ce depuis la période coloniale. Il rend compte de la voie originale qu'a empruntée la construction de ces sociétés et montre comment le catholicisme a été la référence ayant permis de leur donner une structure fondamentale de sens.<br />Mais, depuis plusieurs décennies, l'Amérique latine connaît l'émergence d'un phénomène qui concerne l'ensemble du continent : des conversions massives à d'autres religions, en particulier avec l'avènement spectaculaire des Églises évangéliques et pentecôtistes. Par son ampleur, ce phénomène est en voie de modifier les rapports sociaux et les relations interindividuelles.<br />Une véritable refondation éthique et morale voit le<br />jour, car la conviction et l'émotion prennent le pas sur la raison.<br />Les effets de ce phénomène se font sentir aussi bien dans la vie publique que dans la politique et l'économie.<br />Cet ouvrage s'appuie sur de multiples enquêtes et observations menées dans plusieurs pays d'Amérique latine, notamment au Mexique, en Colombie, au Chili, en Argentine, au Paraguay, en Uruguay et au Brésil. Il vise à comprendre la recomposition sociale et politique en cours à partir des nouvelles formes que prend aujourd'hui le fait religieux dans chacun de ces pays. La société catholique, centralisée et unanimiste, a laissé la place à une société plurielle. La rupture des liens traditionnels<br />(patriarcat familial, patronat hégémonique et paternaliste<br />ou communautés restreintes) a entraîné une perte de sens.<br />Cette dernière n'a pas toujours été compensée par de nouveaux repères, en particulier pour les populations les plus pauvres.

Notes:

Humanities and Social Sciences/SociologyBooks

Tag biblio :